Entreprises au Luxembourg

31 janvier 2017 10:57; Act: 31.01.2017 11:25 Print

Les industries créatives doivent unir leurs forces

LUXEMBOURG - Architecture, cinéma, design... Le cluster des industries créatives a été présenté ce mardi au ministère de l'Économie.

storybild

Le cinéma fait vivre un millier de personnes au Luxembourg. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet

Architecture, artisanat d'art, cinéma, design, gaming, ou encore stylisme et nouveaux médias... Autant d'activités représentant les industries créatives et qui ont, depuis ce mardi, leur cluster, présenté au ministère de l'Économie en matinée. Les professionnels de ces métiers, regroupés en trois catégories (arts et spectacle, audiovisuel, médias et services créatifs) sont invités à travailler en réseau, avec l'appui de Luxinnovation. L'agence nationale pour la promotion de l'innovation va recruter un manager du cluster pour en huiler les rouages.

Les services apportés iront de l'aide à l'installation à l'appui pour aller à l'export, en passant par les services et les conseils, particulièrement à l'entrepreneuriat. En tenant compte de besoins spécifiques. «La particularité de ces entreprises est, qu'à 60%, elles ne comptent pas de salariés. Ce sont des très petites entreprises. Elles doivent atteindre une envergure, une masse critique, et pouvoir saisir de nouvelles opportunités», souligne Francine Closener. Et la secrétaire d'État à l'Économie d'annoncer que la révision à venir du droit d'établissement devra notamment s'adapter aux situations de ces petits patrons.

2 200 entreprises et 6 300 emplois

La première action concrète du cluster sera la création d'une plateforme digitale pour lister les compétences présentes au Luxembourg. L'idée: faire en sorte qu'un entrepreneur puisse trouver dans le pays un prestataire, plutôt qu'aller le chercher ailleurs. «L'industrie cinématographique, par exemple, va encore trop souvent chercher des techniciens du son à l'étranger, alors qu'il en existe de jeunes et capables au Luxembourg», illustre Vincent Hieff, responsable PME et entrepreneuriat au ministère de l’Économie.

Pour mettre le pied à l'étrier de ces entrepreneurs, un appel à projets est lancé pour créer des «produits» et un court métrage d'animation mettant en valeur la nouvelle identité du Luxembourg («Let's make it happen») .

Quelque 2 200 entreprises sont actives dans le secteur des industries créatives au Grand-Duché. Elles emploient 6 300 personnes et génèrent 390 millions d’euros de valeur ajoutée au PIB, selon les données du ministère de l'Économie. Le cluster pourra s'appuyer sur des structures comme le 1535°C, le Technoport ou encore la House of entrepreneurship.

(Mathieu Vacon /L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruno le 31.01.2017 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Industries créatives hein! ça laisse songeur

Les derniers commentaires

  • Bruno le 31.01.2017 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Industries créatives hein! ça laisse songeur

    • Locke le 31.01.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi?