En France

28 mars 2018 10:44; Act: 28.03.2018 11:44 Print

Les marchés du drone civil en plein boom

Les marchés des drones professionnels explosent en France, les entreprises réalisant de plus en plus le potentiel économique de ces petits engins.

storybild

Les marchés des drones professionnels, qu'il s'agisse de ventes de matériel ou de prestations de service, explosent en France.

Sur ce sujet

Les marchés des drones professionnels, qu'il s'agisse de ventes de matériel ou de prestations de service, explosent en France, les entreprises réalisant de plus en plus le potentiel économique de ces petits engins. À Saint-Rémy-lès-Chevreuse, en région parisienne, la société Azur Drones vient d'ouvrir son quatrième centre de formation au pilotage de drones. «Nous avons formé à peu près 120 personnes l'an dernier, et nous comptons progresser de 50% cette année», explique Grégoire Thomas, le directeur général de l'entreprise.

Selon Thierry Mohr, le président de l'Union nationale des exploitants professionnels d'aéronefs téléPilotés (UNEPAT), il y a aujourd'hui environ 6 500 pilotes de drones officiellement enregistrés en France (pour un usage professionnel). Et leur nombre a doublé en un an, précise-t-il. Selon la Fédération professionnelle du drone civil, le nombre de drones professionnels en France a également explosé en 2017, et dépasse désormais les 9 000 appareils.

85% des métiers liés au drone restent à inventer

Et après le succès ces dernières années des prises d'images aériennes pour les médias, une foule d'applications nouvelles apparaissent, des relevés topographiques à la modélisation en 3D d'édifice pour la préservation du patrimoine, en passant par le suivi des cultures agricoles. Engie, RTE, la SNCF... Toutes les grandes entreprises qui ont des réseaux physiques réfléchissent ou ont déjà commencé à utiliser des drones pour aller inspecter leurs kilomètres d'infrastructures plus ou moins accessibles.

«Nous avons multiplié par 5 le chiffre d'affaires de la prestation de services pour l'industrie et l'aménagement du territoire en 2017», souligne Grégoire Thomas. En particulier, le marché de l'inspection des 70 000 ouvrages d'art français par exemple «ne fait que commencer», assure-t-il. «85% des métiers liés au drone restent à inventer», estime de son côté Thierry Mohr. Mais n'en déplaise à tous ceux qui rêvent de piloter ces petites machines volantes, les spécialistes estiment qu'opérateur de drone n'est pas un métier à part entière, plutôt une qualification que l'on peut se donner quand on a déjà un métier par ailleurs: preneur d'image, géomètre, agent immobilier...

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RepressionRoutiere le 28.03.2018 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    Quand aura-t-on des drones capables de contrôler les chauffards de la route ?

Les derniers commentaires

  • RepressionRoutiere le 28.03.2018 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    Quand aura-t-on des drones capables de contrôler les chauffards de la route ?