En Allemagne

17 octobre 2019 09:36; Act: 17.10.2019 09:41 Print

Les menaces sur la croissance se précisent

Le gouvernement allemand devrait revoir ce jeudi, à la baisse, ses prévisions de croissance pour l'an prochain. Les exportations deviennent son talon d'Achille.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement allemand devrait jeudi revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour l'an prochain, au moment où ses partenaires européens font pression pour qu'il enclenche des mesures de relances. Les nouvelles estimations du ministère de l’Économie sont attendues en début d'après-midi. Pour 2020, il ne pronostique plus qu'un modeste 1,1% de croissance, au lieu des 1,5% encore espérés au printemps dernier, affirme l'hebdomadaire Der Spiegel.

Pour l'année en cours, d'après le journal, les experts du ministère s'en tiennent à leur prévision déjà très basse de 0,5% de croissance, un chiffre historiquement faible comparé aux 2,2% de 2017 et 1,4% l'an dernier. De modèle, l'Allemagne est devenue «l'enfant à problème» de l'économie mondiale, écrit jeudi le quotidien Süddeutsche Zeitung. Italie mise à part, dans aucun pays industrialisé la croissance ne devrait être aussi faible l'an prochain. Cette année, la première économie de la zone euro se rapproche pour la première fois en neuf ans d'une récession, à savoir deux trimestres consécutifs de baisse du PIB.

Fin de la décennie dorée

Le recul déjà observé de 0,1% au deuxième trimestre devrait être suivi par une nouvelle contraction au troisième, selon la Bundesbank. Ce coup de frein marque la fin d'une décennie dorée pour le pays suite à la crise de 2008, avec une forte croissance nourrie par les exportations et une solide demande intérieure. Mais les conflits commerciaux engagés par Washington, les difficultés du secteur automobile allemand suite au scandale des moteurs diesel, comme les incertitudes liées au Brexit, sont en train de transformer le pilier de la croissance allemande - les exportations - en talon d'Achille.

Les plans de licenciement se multiplient depuis plusieurs mois, le rythme des créations d'emploi ralentit, et tous les signaux économiques sont au rouge. Ce contexte morose nourrit depuis plusieurs mois un débat sur un possible arrêt de la rigueur budgétaire allemande, que symbolise la politique du gouvernement Angela Merkel du «zéro endettement» et l'opportunité pour le pays de dépenser plus pour stimuler la conjoncture. D'autant que les caisses publiques sont pleines avec des excédents budgétaires depuis des années.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 17.10.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    La décroissance arrive et ça va faire mal.

  • Greg S le 17.10.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut innover.

  • On a besoin de gens compétents au GVT le 18.10.2019 01:07 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous on dépense des centaines de millions pour faire un tram qui va nous en couter (en plus de la dette) presque 100 par an, alors que tout cet argent aurait du être investi pour attirer des entreprises et développer l'emploi et diversifier notre économie vers des secteurs industriels à forte valeur ajoutée (comme en Suisse). Pourtant ce qui arrive à l'Allemagne, on le sait depuis la fin 2018. Nos politciens au pouvoir ne sont pas ceux qu'ils nous faut. Allo ? Mr Frieden on a besoin de gens compétents pour le pays ...

Les derniers commentaires

  • domdom le 18.10.2019 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le fameux modèle Allemand se casse la figure.

  • On a besoin de gens compétents au GVT le 18.10.2019 01:07 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous on dépense des centaines de millions pour faire un tram qui va nous en couter (en plus de la dette) presque 100 par an, alors que tout cet argent aurait du être investi pour attirer des entreprises et développer l'emploi et diversifier notre économie vers des secteurs industriels à forte valeur ajoutée (comme en Suisse). Pourtant ce qui arrive à l'Allemagne, on le sait depuis la fin 2018. Nos politciens au pouvoir ne sont pas ceux qu'ils nous faut. Allo ? Mr Frieden on a besoin de gens compétents pour le pays ...

  • Tome le 17.10.2019 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins ça fera diminuer le coût de la main d œuvre venant d Allemagne et travaillant au Luxembourg.

  • CQFD le 17.10.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne peut croître éternellement dans ce monde, pas même le système économique. Croire le contraire est un déni de réalité, n'en déplaise aux économistes et autres financiers.

  • Greg S le 17.10.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut innover.