Aux États-Unis

21 octobre 2020 10:34; Act: 21.10.2020 10:39 Print

Netflix doit faire face à un début de saturation

La croissance de Netflix ralentit aux États-Unis et une hausse du prix de l’abonnement pour compenser n’est pas exclue.

storybild

Le géant du streaming va devoir apprendre à se réinventer. (photo: AFP/Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d’utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés matures, mais la plateforme qui s’approche des 200 millions d’abonnés, garde, pour l’instant, une longueur d’avance sur ses concurrents.

Le géant du streaming a rallié quelque 2,2 millions de nouveaux adeptes de juillet à septembre, soit un peu moins que ses propres prévisions (2,5 millions), et beaucoup moins qu’il y a un an: 6,8 millions au troisième trimestre 2019, d’après son communiqué de résultats publié mardi.

«Principalement dû à nos résultats records du premier semestre»

Son titre perdait près de 6% dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York, le groupe californien ayant aussi déçu en termes de bénéfice net par action, à 1,74 dollar au lieu des 2,13 dollars attendus par le marché.

«C’est principalement dû à nos résultats records du premier semestre», a souligné Netflix, qui a accumulé plus de 28 millions de nouveaux abonnements payants de janvier à septembre 2020, soit un peu plus que pendant toute l’année 2019. «La rétention reste solide et l’engagement par membre du foyer était en hausse sur un an», assure aussi la plateforme.

L’essentiel de la croissance de sa base d’abonnés est venu d’Asie, notamment de Corée du Sud et du Japon. Le service veut maintenant mettre les bouchées doubles en Inde.

Le juste prix

«Le nombre d’abonnés aux États-Unis est resté stable, ce qui montre la saturation de Netflix dans le pays», a observé l’analyste Ross Benes de eMarketer. Avec ce ralentissement «la progression des revenus viendra sans doute d’une augmentation des prix», a-t-il ajouté.

La plateforme a récemment augmenté légèrement ses prix au Canada, de 14 à 15 dollars par mois pour l’option «standard» et de 17 à 19 dollars pour l’option premium. Aux États-Unis, les essais gratuits ont disparu.

Interrogés à ce sujet lors de la conférence aux analystes, les dirigeants du groupe n’ont pas donné de réponse ferme. «Si nous faisons du bon boulot et que nous offrons plus de valeur, avec toujours plus de productions originales (…) alors il peut y avoir une opportunité, occasionnellement, de demander aux membres de payer un petit peu plus dans certains pays», a cependant reconnu Greg Peters, le chef des opérations de la plateforme.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jengui le 21.10.2020 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est surtout qu'on a vite fait le tour de ce qu'il y a à voir sur netflix. 95% est sans intérêt.

  • Eco57 le 22.10.2020 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Sympa les entreprises en bourse pour le streaming. "Maintenant que nous arrivons au plateau du nombre d'abonnés, augmentons les tarifs pour continuer à générer de la croissance et des dividendes".... Netflix, c'est comme tous les services numériques, une fois qu'ils sont la et qu'on n'a plus d'alternative, augmentation annuelle des prix. SVP, désabonnez vous si vous arrêtez de regarder.

  • Futur abonné le 22.10.2020 04:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'en ai marre de ces chaînes télé qui ne montrent que des documentaires et des informations. Je crois que je vais m'abonner à Netflix.

Les derniers commentaires

  • PierSilvio le 22.10.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Augmentation du prix? Y a du monde qui vas passer chez Amazon Prime Video.

  • Eco57 le 22.10.2020 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Sympa les entreprises en bourse pour le streaming. "Maintenant que nous arrivons au plateau du nombre d'abonnés, augmentons les tarifs pour continuer à générer de la croissance et des dividendes".... Netflix, c'est comme tous les services numériques, une fois qu'ils sont la et qu'on n'a plus d'alternative, augmentation annuelle des prix. SVP, désabonnez vous si vous arrêtez de regarder.

  • Futur abonné le 22.10.2020 04:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'en ai marre de ces chaînes télé qui ne montrent que des documentaires et des informations. Je crois que je vais m'abonner à Netflix.

  • Jengui le 21.10.2020 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est surtout qu'on a vite fait le tour de ce qu'il y a à voir sur netflix. 95% est sans intérêt.

  • ITA 2 le 21.10.2020 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Netflix n'a pas encore compris qu'il a perdu des adeptes à cause de certains vidéos abjectes !

    • ITA 3 le 21.10.2020 11:44 Report dénoncer ce commentaire

      Si les vidéos sont abjectes il ne faut tout simplement pas regarder ! Netflix ne nous "oblige" pas à regarder telle ou telle vidéo. On dispose d'un libre arbitre, faut pas avoir peur de l'utiliser vous savez ;)

    • Francky le 21.10.2020 13:06 Report dénoncer ce commentaire

      L'avantage avec Netflix et autre, c'est qu'on a le choix de regarder ce que l'on veut, sur les chaines de télé faut suivre leur programme, et apres qu'elle vidéos abjectes ? faut etre un peu plus précis, je préfère une vidéo abjecte avec le choix de la regarder ou pas plutot qu'un disney qui censure ces propres films.

    • Orval lover le 21.10.2020 13:56 Report dénoncer ce commentaire

      Les gens sont équipés, la croissance diminue, normal. Maintenant il y a aussi le choix entre Amazon, apple tv, rackouten, disney +. Notre argent n'est pas extensible netflix 15,99 + disney 6,99 + amazon prime 5,99 + apple tv 4,99 + rakuten tv 4,99 = 38,95€/ m juste pour avoir le droits de voir le contenu car ils ont un catalogue bien specifique. netflix reste quand même le plus cher ou les autres sont a - de 7€

    • ITA 2 le 21.10.2020 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ITA3 quand je parle de vidéos abjectes je parle de vidéos révoltantes à connotation gender concernant des petits enfants de 6 ou 7 ans... laissons les enfants grandir et choisir quand ils seront en âge de comprendre ces choses !

    • Spaghe TI le 22.10.2020 00:35 Report dénoncer ce commentaire

      ITA 2 a l'air d'avoir de droles de passe temps... Moi je n'ai pas la télé, c'est un objet inutile, et je n'ai pas netflix non plus, c'est la même chose. Des besoins inutiles pour des gens en manque de sensation.