Au Japon

27 juin 2019 09:13; Act: 27.06.2019 12:50 Print

Nissan rappelle près de 500 000 véhicules

Le constructeur japonais doit rappeler des centaines de milliers de voitures en raison de départs de feu constatés sur plusieurs d'entre elles.

storybild

Plusieurs modèles vendus au Japon sont concernés. (photo: AFP/Kazuhiro Nogi)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur d'automobiles japonais Nissan va rappeler quelque 490 000 véhicules au Japon, en raison d'un risque de court-circuit et départ de feu déjà constaté à quatre reprises, selon des documents émis jeudi par le ministère nippon des Transports. «Ce rappel n'est lancé qu'au Japon», a précisé à l'AFP un porte-parole de Nissan.

Au total, devront revenir au garage 491 345 voitures de sept types différents, assemblées entre novembre 2008 et septembre 2018. Il s'agit d'un problème sur une carte électronique qui, dans le pire des cas, peut être à l'origine d'un court-circuit et d'un départ de feu, est-il précisé. Le défaut, signalé par des concessionnaires et automobilistes, est responsable de quatre incendies.

En crise avec son partenaire français Renault en raison de l'inculpation au Japon de Carlos Ghosn, qui a fondé leur alliance, Nissan a rencontré divers problèmes de qualité sur ses véhicules, ces dernières années, ce qui rejaillit aussi sur son image de marque et ses ventes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • annie le 27.06.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    incroyable le nombre de voitures qui prennent feu, c'est à avoir peur de laisser sa voiture dans un garage, il y a vraiment un gros problème de fiabilité et ce peu importe la marque,

  • Mu le 27.06.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive l électronique et l'evolution une belle arnaque plus jamais de diesel avec fap... que des ennuis

  • Norby le 27.06.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui les problèmes continue chez Nissan il vont regretter tout les malheurs qu’il sont entrain de faire à Carlos Ghosn il les a sorti de la faillite parce sans cette personne Nissan ni Renault n’existait plus aujourd’hui que les choses soit claires je ne suis pas un fan de cette personne mais le travail qu’il a fait il faudra chercher longtemps pour trouver une personne avec un résultat pareil la seule chose pour le moment est de le faire sortir de prison pour qu’il s exprimé en public mais pas au Japon sur un terrain neutre

Les derniers commentaires

  • Mu le 27.06.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive l électronique et l'evolution une belle arnaque plus jamais de diesel avec fap... que des ennuis

  • annie le 27.06.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    incroyable le nombre de voitures qui prennent feu, c'est à avoir peur de laisser sa voiture dans un garage, il y a vraiment un gros problème de fiabilité et ce peu importe la marque,

  • Norby le 27.06.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui les problèmes continue chez Nissan il vont regretter tout les malheurs qu’il sont entrain de faire à Carlos Ghosn il les a sorti de la faillite parce sans cette personne Nissan ni Renault n’existait plus aujourd’hui que les choses soit claires je ne suis pas un fan de cette personne mais le travail qu’il a fait il faudra chercher longtemps pour trouver une personne avec un résultat pareil la seule chose pour le moment est de le faire sortir de prison pour qu’il s exprimé en public mais pas au Japon sur un terrain neutre