Bagage cabine

24 août 2018 12:24; Act: 24.08.2018 12:33 Print

Ryanair dit «bon vent» à la petite valise gratuite

La compagnie a annoncé que tous ses passagers devraient payer, à partir du 1er novembre, pour pouvoir emporter un petit bagage à bord.

storybild

(photo: Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Jusqu'à présent, les passagers de Ryanair pouvaient emporter avec eux gratuitement une petite valise ainsi qu'un petit sac supplémentaire. Mais la compagnie à bas coût a expliqué dans un communiqué publié jeudi soir que ses clients devraient dorénavant payer un embarquement «prioritaire», facturé 6 euros par voyage et par personne, pour avoir le droit d'emporter une petite valise en cabine.

Les passagers qui ne payeront pas cet embarquement prioritaire pourront sinon faire enregistrer leur petite valise en soute, mais cela sera aussi payant, à hauteur de 8 euros par bagage au moment de la réservation. Dorénavant, les passagers ne pourront emmener gratuitement qu'un petit sac, comme un sac à main ou un petit sac à dos pouvant être placé sous le siège.

L'entreprise irlandaise a expliqué vouloir ainsi réduire les délais à l'embarquement. Depuis quelques mois, la compagnie prenait à la porte d'embarquement une partie des petites valises que les passagers prévoyaient d'emmener en cabine et les transportait gratuitement en soute - Ryanair expliquant ne pas avoir assez de place pour prendre toutes les petites valises dans la cabine. Mais cette politique «qui a conduit à l'étiquetage de jusqu'à 120 valises gratuitement aux portes d'embarquement a conduit à des retards de 25 minutes environ», a expliqué la compagnie.

Fin du «Getting Better»

Pour mettre fin à ce problème, elle prévient qu'à partir du mois de novembre, «il n'y aura plus d'étiquetage gratuit des bagages à la porte d'embarquement». Concrètement, cela signifie que les passagers devront avoir payé préalablement soit pour un embarquement prioritaire, soit pour un bagage en soute.

Ryanair autorisait les passagers à emmener une petite valise et un petit sac gratuitement depuis 2013 et le lancement de sa politique «Always Getting Better». Ce programme d'amélioration du service visait à rendre plus aimable une compagnie jusque-là connue pour la rudesse de ses conditions de voyage. Cette politique a connu du succès et contribué à doper le trafic de Ryanair, devenue depuis la première compagnie aérienne en terme de passagers transportés.

L'entreprise est confrontée cependant à une fronde sociale inédite de son personnel depuis l'an passé et a entrepris de négocier avec des syndicats pour répondre à une partie des demandes d'amélioration des conditions de travail, ce qui va lui occasionner des coûts supplémentaires.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • steph le 24.08.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui... ils font grêve.. ils ont des pertes.. et c'est bibi qui paye encore et encore :) Perso je suis passé à Luxair et Easyjet... c'est quasi le même prix, mais avec un service purement different !

  • de mieux en mieux le 24.08.2018 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Une raison de plus pour ne plus voyager avec cette compagnie....

  • jeryH le 24.08.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment vendre un ticket à 0.99 euros avec frais d'étiquetage des bagages+droits d'acces aux toilettes+droit sur l'usure des tapis+assises sur la portance des ailes + taxe sur les sieges impairs et pairs + frais d'acces à l'avion = 159euros

Les derniers commentaires

  • lillyblu72 le 25.08.2018 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas à partir de novembre. J’ai déjà payé cette nouvelle “ taxe ” au mois de mai. Et comme j’étais pas au courant j’ai dû la rajouter et ça m’a coûté 8€

  • Boulmi le 25.08.2018 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vol aller retour. Luxembourg Madrid tarif 2 personnes Date 12 octobre et retour 22 octobre Ryanair toutes options 150 euro Luxair. 500 euro Les chiffres parlent

    • Pierchen le 25.08.2018 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Boulmi Bizarre, car moi j'ai 4 personnes pour 129€ par personne. Service, sécurité, bagages, assurances et gentillesse inclus.

    • Boulmi le 25.08.2018 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Désolé j'ai beau regarder sur le site Luxair j'ai pas le même tarif par contre je part avec Luxair au 1 novembre à Madrid pour 113 euro aller retour la c'est impeccable sauf pour les horaires

  • rino le 25.08.2018 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    soutenir Luxair....soutenir Économiquement notre Gr. Duché...vaut mieux en plus...vive....pensez à notre futur !!!

    • tony le 25.08.2018 17:35 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit.

  • Rach1612 le 25.08.2018 05:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Perso je veux bien payer 6.-€ de plus si cela peut aider le personnel a avoir des meilleures conditions de travail!

  • Question le 25.08.2018 00:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si Ryanair c'est si nul et Luxair c'est si bien, pourquoi Ryanair transporte-t il, plus de 100 millions de passagers en plus que Luxair par an. Oui vous avez bien lu plus de 100 millions de passagers en plus et chaque année l'écart augmente

    • Réponse le 26.08.2018 00:37 Report dénoncer ce commentaire

      Parce 100 millions de passagers se moquent des conséquences de leur voyage low cost sur les conditions de travail des employés de Ryanair. Jusqu’au jour où ce seront leurs enfants ou petits enfants qui seront exploités.