Aviation

04 décembre 2019 16:52; Act: 05.12.2019 09:33 Print

Ryanair ferme deux bases en Allemagne et en Suède

Les reports de livraisons du Boeing 737 MAX obligent le transporteur irlandais à réviser à la baisse son programme de vols pour l'été 2020.

storybild

Ryanair fermera en mars prochain deux nouvelles bases, celle de Nuremberg, en Allemagne, et celle de Stockholm, en Suède. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair a annoncé mercredi la fermeture de deux bases, l'une en Allemagne et l'autre en Suède, avec des suppressions d'emplois à la clé, en raison des reports de livraisons du Boeing 737 MAX.

Le transporteur irlandais explique devoir réviser en baisse son programme de vols pour l'été 2020 puisqu'il ne compte recevoir que dix de ces avions contre 20 espérés jusqu'à présent. La flotte de Ryanair est composée exclusivement d'appareils de l'avionneur américain et ses projets de croissance sont donc perturbés par les problèmes rencontrés par le Boeing 737 Max, dont la flotte est clouée au sol depuis mi-mars, après deux accidents.

Minimiser les réductions d'effectifs

À la suite de cette révision en baisse des livraisons, Ryanair a pris la décision de fermer en mars prochain deux nouvelles bases, celle de Nuremberg, en Allemagne, et celle de Stockholm, en Suède. Les bases sont des aéroports sur lesquels les avions des compagnies aériennes sont stationnés, ce qui se traduit par un surcroît d'activité et d'emplois sur place.

Le groupe précise travailler avec les aéroports affectés, les syndicats, les salariés et Boeing pour minimiser les réductions d'effectifs, qu'il n'a pas chiffrées. La compagnie compte en outre réduire son offre sur d'autres bases, sans plus de précision. Au total, Ryanair doit réviser à la baisse ses ambitions en termes de croissance du trafic et compte transporter quelque 156 millions de passagers lors de l'exercice 2020/2021 (achevé fin mars), contre 157 millions escomptés jusqu'alors.

Problème déjà connu

Le problème des retards de livraisons du 737 MAX n'est pas nouveau pour Ryanair qui avait annoncé en juillet des fermetures de bases cet hiver et l'été prochain. La compagnie n'avait pas précisé dans le détail quelles bases étaient concernées mais avait évoqué la perte possible d'environ 900 emplois, entre les pilotes et les personnels de cabine.

Lors de la présentation de ses résultats pour le premier semestre, début novembre, Ryanair était par ailleurs resté prudent sur ses perspectives compte tenu d'une baisse des prix des billets sur fond de demande morose au Royaume-Uni et de vive concurrence en Europe.

Il espérait toutefois un hiver un peu moins difficile et avait indiqué être bien placé pour profiter à partir de la prochaine saison d'été des faillites récentes dont celle du voyagiste Thomas Cook, ce qui devrait réduire la concurrence sur certaines destinations ensoleillées et lui ramener davantage de clients.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ccomssa le 05.12.2019 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Très bien, de toute façon, les gens qui vivent en Suède voyagent trop.

  • Angus McBride le 05.12.2019 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    2020 va être une année trés compliquée pour les compagnies exclusivement engagées avec Boeing.

Les derniers commentaires

  • Angus McBride le 05.12.2019 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    2020 va être une année trés compliquée pour les compagnies exclusivement engagées avec Boeing.

  • Ccomssa le 05.12.2019 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Très bien, de toute façon, les gens qui vivent en Suède voyagent trop.