Accords de libre-échange

04 décembre 2014 14:08; Act: 04.12.2014 17:25 Print

«Stop TTIP» récolte un million de signatures

Plus d'un million de personnes ont signé une pétition à travers l'Europe pour s'opposer aux accords de libre-échange avec le Canada et celui en cours de négociations avec les États-Unis.

storybild

Face aux accords transatlantique les citoyens européens ne veulent pas être les dindons de la farce. (Photo d'une manifestation contre le TTIP à Munich en octobre 2014) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le collectif «Stop TTIP», qui rassemble plus de 300 organisations dans 24 Etats membres, s'est vu refuser par la Commission le statut d'initiative citoyenne européenne. L'exécutif européen, qui a fait de ces négociations commerciales une priorité, ne soumettra donc pas de proposition législative pour soutenir cet appel. En réaction, «Stop TTIP» a saisi la Cour de justice européenne.

La pétition, qui a rassemblé selon ses organisateurs «plus d'un million» de signatures au cours des deux derniers mois, appelle à mettre fin aux négociations pour un accord de libre-échange avec les États-Unis (TTIP) et à bloquer l'accord avec le Canada (CETA).

Menace pour les démocraties

Parmi les craintes exprimées: la mise en place d'un mécanisme de protection des investissements (ISDS). Celui-ci pourrait permettre aux multinationales de contester devant des tribunaux d'arbitrage des politiques des gouvernements nationaux. Ces accords donneraient «des pouvoirs inédits aux entreprises et menaceraient de fait la démocratie, l'état de droit, la protection de l'environnement et des consommateurs», estime le collectif.

«Les citoyens veulent avoir leur mot à dire et ils devraient l'avoir. Un million de personnes ont déjà dit: "Non merci". Combien en faut-il de plus pour que Bruxelles nous entende?», affirme Susan George, membre de «Stop TTIP». Le collectif prévoit «une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent». Notamment une action devant le bâtiment de la Commission, le 9 décembre, jour de l'anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker.

(L'essentiel / ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Signataire le 04.12.2014 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Nos politiques passeront outre ces signatures et approuveront le libre échange!! Tant que les citoyens ne se "bougeront" pas, comme par exemple à Hong-Kong, la corruption sera reine. Alors les syndicats, on se fait une manif ?? Comme celle de Bruxelles en avril de cette année et on fera encore plus de bruit !

  • Oh non pas encore le 04.12.2014 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Clopinette pour le lien. Personnellement je suis allée signer direct. Ce n'est pas parce qu'il y a encore plus d'obèses aux USA et au Canada qu'au Gros Duché qu'il faut essayer de battre ce genre de record!!!

  • Lara le 05.12.2014 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    C est pas vrai... ils veulent vraiment nous tuer

Les derniers commentaires

  • Lara le 05.12.2014 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    C est pas vrai... ils veulent vraiment nous tuer

  • NonMerci le 05.12.2014 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    La mobilisation contre les Traités Transatlantiques : bientôt un raz de marée ? *** plus de 1 000 000 signatures et ce n'est qu'un début *** avec l'INITIATIVE auto-organisée DE CITOYENS EUROPÉENS SIGNER et FAIRE SIGNER est le mot d'ordre. Nous pouvons faire beaucoup mieux au niveau européen ---> https://stop-ttip.org/fr/signer/ -- les infos et les liens --->

  • Signataire le 04.12.2014 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Nos politiques passeront outre ces signatures et approuveront le libre échange!! Tant que les citoyens ne se "bougeront" pas, comme par exemple à Hong-Kong, la corruption sera reine. Alors les syndicats, on se fait une manif ?? Comme celle de Bruxelles en avril de cette année et on fera encore plus de bruit !

  • Oh non pas encore le 04.12.2014 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Clopinette pour le lien. Personnellement je suis allée signer direct. Ce n'est pas parce qu'il y a encore plus d'obèses aux USA et au Canada qu'au Gros Duché qu'il faut essayer de battre ce genre de record!!!

  • Clopinette le 04.12.2014 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    L'union fait la force, nous les citoyens avons du pouvoir. https://stop-ttip.org/fr/home-2/?noredirect=fr_FR

    • Philippe le 04.12.2014 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour le lien , leur accord de m****..on en veux pas... !!!

    • Pragma le 04.12.2014 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne pouvez pas lutter contre l'oligarchie US et leurs serviteurs de l'UE avec une pétition. Meme avec 10 millions de gens dans les rues cela ne changera rien, sauf si les gens prennent le pouvoir ou menace de le retirer à ceux qui bradent nos intérêts. Je ne vois pas demain une telle action dans les rues, car les médias sont la propriété de ceux qui poussent pour la mise en place de ce traité. La seule solution est un vaste mouvement politique pluraliste en Europe pour changer les choses, mais comme ceux qui bougent sont marqués à gauche alors aucune chance d'aboutir.