Automobile

02 août 2018 14:30; Act: 02.08.2018 14:34 Print

Tesla rassure sur son rythme de production

Le constructeur américain de voitures électriques est resté dans le rouge au deuxième trimestre mais il s'attend à devenir «durablement» rentable.

storybild

Tesla s'est montré plus modeste dans ses prévisions qui semblent plus réalistes que d'habitude.

Sur ce sujet

Tesla, habitué des polémiques autour de son médiatique patron Elon Musk, a rassuré mercredi sur sa production après de nombreux retards. Le constructeur américain de voitures électriques a dans la foulée confirmé espérer devenir «durablement» rentable cette année. Habitué des coups de sang et critiqué pour son ton parfois jugé hautain, Elon Musk a de plus présenté ses excuses pour avoir été «impoli» avec des analystes qu'il avait sèchement éconduits début mai. Cette énième bévue avait entraîné une chute du titre Tesla le lendemain.

«Je voudrais présenter mes excuses pour avoir été impoli au cours de la dernière conférence téléphonique» de présentation des résultats début mai, a déclaré M. Musk lors de la conférence téléphonique des résultats du deuxième trimestre mercredi. Il avait qualifié les questions des analystes d'«ennuyeuses» et même indiqué qu'elles «l'emmerd(ai)ent». Il a expliqué que le manque de sommeil l'avait rendu irritable mais «il n'y (avait) vraiment aucune excuse pour les mauvaises manières», usant d'un ton plus humble qu'à l'accoutumée. Ces excuses ont amplifié le bond du titre, qui prenait 9,16% à 328,70 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture.

7 000 véhicules par semaine

«Une production hebdomadaire de 7 000 véhicules (tous modèles confondus), soit 350 000 par an, devrait permettre à Tesla de devenir durablement profitable pour la première fois de notre histoire - et nous nous attendons à encore augmenter notre rythme de production au troisième trimestre», a indiqué le groupe. Le dernier bénéfice net de Tesla - de 22 millions de dollars remonte à 2016.

«Après avoir atteint notre objectif de 5000 (Model 3) par semaine, nous allons augmenter (le rythme), avec l'objectif d'atteindre 6000 Model 3 par semaine d'ici fin août», a affirmé le groupe. Tesla a précisé vouloir atteindre 10 000 véhicules par semaine «le plus vite possible», peut-être l'an prochain. Les retards de production du Model 3 avaient entraîné de longs délais d'attente pour les clients.

Le Model 3, dont le prix de base est de 35 000 dollars, doit permettre à Tesla de pénétrer le segment moyen de gamme et d'atteindre une production de masse au moment où les constructeurs automobiles américains classiques, à l'instar de Ford, se désengagent du marché des voitures compactes. Il a livré 18 449 Model 3 sur le trimestre.

(L'essentiel)