Hausse des prix

28 octobre 2021 09:31; Act: 28.10.2021 11:08 Print

TotalEnergies multiplie son bénéfice par 23

La flambée des cours des carburants et du gaz profite pleinement au groupe français en cette fin d’année.

storybild

La hausse des prix des carburants et du gaz fait le bonheur des finances de TotalEnergies au 3e trimestre de cette année. (photo: REUTERS)

Sur ce sujet
Une faute?

TotalEnergies a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par 23 sur un an, à 4,6 milliards de dollars au troisième trimestre, profitant à plein de la remontée des cours des hydrocarbures, en particulier de la flambée du gaz. «La reprise économique mondiale, notamment en Asie, a entraîné une forte hausse des prix de toutes les énergies au troisième trimestre», a souligné dans un communiqué Patrick Pouyanné, le PDG du géant français.

Ce bénéfice se compare aux 202 millions de dollars du troisième trimestre 2020, un niveau alors bas en raison de la déprime des cours. Mais, en comparant au troisième trimestre de 2019, avant la crise du Covid-19, ce résultat apparaît tout de même en forte progression de 66%.

Pouvoir d’achat

La principale explication à cette hausse est donc la remontée des cours des hydrocarbures: pétrole mais aussi gaz, notamment sous sa forme liquéfiée (GNL), une activité dans laquelle le groupe est très actif. Cette flambée des cours pose d’ailleurs des problèmes de pouvoir d’achat dans de nombreux pays, car elle se traduit dans les prix à la pompe ou dans ceux du chauffage, obligeant des gouvernements à intervenir.

TotalEnergies a aussi profité d’une remontée de sa production d’hydrocarbures, en hausse de 4% sur un an au troisième trimestre, notamment grâce à la forte demande pour le gaz et au choix des pays producteurs de pétrole de remettre des barils sur le marché.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sarko le 28.10.2021 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà en sachant que l’état prend 80% sur l’essence et ils hausse dir que les caisses sont vide !!!!

  • Chris le 28.10.2021 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    un coût de 3,8 milliards pour les 100 euros distribués mais ils seront vite récupérés en dividendes. Un simple coup de com avant les élections

  • g raison le 28.10.2021 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Eux au moins travaillent pour leurs résultats. L'explosion des taxes, c'est autre chose...

Les derniers commentaires

  • Mago le 29.10.2021 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est clair. Vu la hausse du prix de l’essence quelqu’un doit bien se remplir les poches!!!

  • rma so derhum le 29.10.2021 07:16 Report dénoncer ce commentaire

    Vous ne viendrez pas chez nous par hasard..

  • arno le 29.10.2021 06:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La mafia est au gouvernement et dans les banques et les multinationales. Ce sont eux les vrais voleurs. Soit disant « démocratie » tous les mêmes. De Chine aux usa

  • Dede le 29.10.2021 05:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attendez vous à une sacrée remontada des gilets jaunes en France c est inadmissible de lire de tels chiffres de bénéfices engrangés sur le dos des français qui n arrivent plus à vivre correctement c est pas les 100€ qui vont changer les problèmes. Les semaines à venir risque fort d être très chaude !!!!

  • Le ba-ba de l'économie le 29.10.2021 00:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes toujours tous en train de râler et critiquer. Vous voulez que toutes les grandes entreprises fassent faillite ? Si vous n'aimez pas Total ou n'importe quelle autre société, n'achetez plus leurs produits. Pas de clients, pas de bénéfices. C'est pas compliqué. Ou devenez actionnaires.

    • tyson le 29.10.2021 08:17 Report dénoncer ce commentaire

      toi tu n`as pas inventé l`eau chaude

    • le ba-ba de l'économie le 29.10.2021 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour cette réponse argumentée et constructive. Comme on n'a pas élevé les cochons ensemble, je n'utiliserai pas le tutoiement. Donc vous proposez quoi ? Si c'est scandaleux quand Total, Peugeot, Lafarge, L'Oreal, etc... font des bénéfices, on les taxe plus ? Et après, on va râler parce qu'ils licencient. Ce ne sont pas des oeuvres caritatives. Pas de bénéfices, pas d'emplois. Je ne dis pas que le système est parfait mais je préfère voir des entreprises en forme plutôt qu'au bord du dépôt de bilan. Si vous n'aimez pas Total, allez chez BP. Ou vendez votre gros SUV qui ne sert à rien.