Véhicules autonomes

27 avril 2021 07:52; Act: 27.04.2021 12:39 Print

Toyota rachète l'unité de conduite autonome de Lyft

L’unité de la plateforme américaine de VTC dans la voiture autonome sera intégrée à Woven Planet Holdings, une filiale de Toyota consacrée à l’innovation.

storybild

Toyota tisse sa toile dans les véhicules autonomes en rachetant l'unité dédiée de Lyft pour 550 millions de dollars. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Toyota tisse sa toile dans les véhicules autonomes: le géant automobile japonais a annoncé lundi son rachat pour 550 millions de dollars de la division dédiée à ce domaine de la plateforme américaine de VTC Lyft. L’unité de Lyft dans la voiture autonome, connue sous le nom de Level 5 et comptant 300 employés, sera intégrée à Woven Planet Holdings, une filiale de Toyota consacrée à l’innovation qui montera une équipe de 1 200 personnes dans les technologies de conduite autonome au Japon, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, selon un communiqué commun.

Lyft recevra quelque 550 millions de dollars en espèces, dont 200 millions de dollars payés d’avance et 350 millions de dollars échelonnés sur cinq ans. Le rachat de Level 5 marque «le premier accord majeur» de Woven Planet, selon le communiqué. Cette nouvelle entité de Toyota, dont l’activité opérationnelle a commencé début 2021, vise à décloisonner la recherche-développement dans des secteurs liés comme les véhicules autonomes, la robotique et les villes intelligentes.

Uber a fait la même chose

Le chantier de son projet phare, «Woven City» («ville tissée» en anglais), a été lancé en février. Cette ville-laboratoire, construite sur le site d’une usine désaffectée de Toyota au pied du Mont Fuji au Japon, devra permettre à l’avenir de développer et tester des technologies en vie réelle.

D’ici 4 à 5 ans, environ 360 ingénieurs et inventeurs devraient former le premier groupe d’habitants de Woven City, a précisé à l’AFP une porte-parole de Woven Planet. L’acquisition de Level 5 «fait avancer notre projet de développer la mobilité la plus sûre au monde», a salué le patron de Woven Planet, James Kuffner, cité dans le communiqué.

Cette transaction, qui devrait être finalisée au troisième trimestre de cette année, «permet de réunir la vision, le talent, les ressources et l’engagement nécessaires pour faire progresser la mobilité propre et autonome à l’échelle mondiale», a estimé de son côté le patron de Lyft, Logan Green. Uber, grand concurrent de Lyft aux Etats-Unis, a aussi vendu fin 2020, sa division de technologies de conduite autonome, reprise par une start-up de la Silicon Valley, Aurora Innovation. Cette société est soutenue par Amazon et elle est aussi partenaire de... Toyota.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.