À Montréal

30 juin 2020 22:02; Act: 30.06.2020 22:02 Print

Très endetté, le Cirque du Soleil joue sa survie

La célèbre troupe canadienne lance une restructuration en profondeur pour rebondir après la pandémie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Cirque du Soleil est touché de plein fouet par la crise du coronavirus: la société canadienne a été contrainte d’annuler ses 44 spectacles en cours à travers le monde. Croulant sous une dette d’environ 900 millions d'euros, elle a déclaré lundi avoir demandé la protection des tribunaux contre ses créanciers et déposé un dossier de mise en faillite.

«Cela permet aux gens qui veulent reprendre l’entreprise de se manifester», a expliqué le patron, Daniel Lamarre, ajoutant que cinq ou six groupes, canadiens comme étrangers, étaient intéressés. Mais dans le même temps, il a aussi annoncé un accord pour l’acquisition du plus grand producteur mondial de cirque par ses actionnaires actuels, aidés par le gouvernement du Québec. Ils se seraient engagés à investir près de 300 millions pour sauver la société.

Sur cette somme, 15 millions sont destinés à offrir une aide supplémentaire aux employés touchés par la crise actuelle et 5 millions serviront à payer les entrepreneurs et les indépendants. Car le Cirque du Soleil a annoncé le licenciement de 3 480 salariés sur ses 4 600 acrobates et techniciens mis au chômage fin mars. La majorité devraient être réengagés dès que les conditions le permettront, a promis l’entreprise. «On a l’assurance que le Cirque du Soleil va passer à travers la crise et va survivre», a garanti Daniel Lamarre au «Devoir». Selon lui, il faudra deux ans pour revenir à la rentabilité d’avant la crise.

(L'essentiel/ATS/reg)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chriss le 01.07.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le spectacle est de grande qualité donc c'est normal de payer ce prix.

  • BonJovi-al le 01.07.2020 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut plutôt qu'ils se posent la question de leur politique tarifaire. À 75€ la place, je n'y suis allé qu'une fois. C'est pire que Disneyland pour vous faire cracher la carte de crédit. Rien d'artistique ce n'est qu'une machine à fric.

  • Ragnar le 01.07.2020 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dur dur pour cette magnifique troupe ! ils font rêver tellement de gens . vu plusieurs fois a Vegas . on paye le prix , mais les étoiles dans les yeux en sortant pour les petits et grands

Les derniers commentaires

  • Chriss le 01.07.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le spectacle est de grande qualité donc c'est normal de payer ce prix.

  • Ragnar le 01.07.2020 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dur dur pour cette magnifique troupe ! ils font rêver tellement de gens . vu plusieurs fois a Vegas . on paye le prix , mais les étoiles dans les yeux en sortant pour les petits et grands

  • mimi le 01.07.2020 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux je suis allée à plusieurs de leurs représentations dont 4 a Las Vegas époustouflant

  • BonJovi-al le 01.07.2020 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut plutôt qu'ils se posent la question de leur politique tarifaire. À 75€ la place, je n'y suis allé qu'une fois. C'est pire que Disneyland pour vous faire cracher la carte de crédit. Rien d'artistique ce n'est qu'une machine à fric.