Négociations difficiles

21 août 2018 07:35; Act: 21.08.2018 10:37 Print

«Un Brexit sans accord menacerait l'unité de l'UE»

Le chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt, doit de nouveau mettre en garde mardi contre les conséquences d'un Brexit sans accord entre Londres et l'Union européenne.

storybild

Jeremy Hunt a succédé à Boris Johnson en juillet. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Une des plus grandes menaces pour l'unité européenne serait un Brexit chaotique sans accord», doit prévenir Jeremy Hunt, ce mardi, dans un discours devant l'US Institute of Peace, un think tank de Washington, selon des extraits de son discours distribués à l'avance. Selon lui, la Grande-Bretagne s'en sortirait - «nous avons fait face à des défis plus importants dans notre histoire» - mais l'Union européenne serait, en revanche, durablement affectée.

«Le risque d'un divorce désordonné» serait «une fissure dans les relations entre alliés européens qui ne se cicatriserait pas avant une génération, une erreur géostratégique pour l'Europe à un moment extrêmement vulnérable de notre histoire», doit-il lancer dans son premier grand discours de politique étrangère depuis qu'il a succédé, en juillet, à Boris Johnson sur fond de désaccords au sein du gouvernement britannique sur la gestion du Brexit.

L'UE doit être ouverte

L'issue des discussions sur le Brexit, qui sont censées déboucher sur un accord de divorce d'ici à la fin octobre avant la séparation prévue pour le 29 mars 2019, reste encore incertaine, Bruxelles restant inflexible sur ses lignes rouges. Le négociateur européen, Michel Barnier, a notamment refusé fin juillet une disposition-clé du nouveau plan de sortie de l'UE de la Première ministre Theresa May visant à éviter l'instauration d'une frontière coupant l'île d'Irlande après le Brexit entre le Nord, membre du Royaume-Uni, et le Sud.

«Comme je l'ai dit aux gouvernements européens, le moment est désormais venu pour la Commission européenne d'envisager avec un esprit d'ouverture les propositions honnêtes et constructives faites par la Première ministre», a estimé Jeremy Hunt. À noter que le négociateur britannique en charge du Brexit, Dominic Raab, se rend à Bruxelles ce mardi pour rencontrer son homologue européen Michel Barnier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La crémière et son sourire le 21.08.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Justement, c'est le contraire, un brexit hard constituerait une bonne chose pour l'unité. Soit tu restes et t'as accès aux avantages (et désavantages), soit tu sors et tu n'as que les désavantages.

  • torolkozo le 21.08.2018 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si selon lui, la Grande-Bretagne s'en sortirait, alors où est le problème pour son pays ? La Grande-Bretagne penserait maintenant par bonté d'âme à l'Europe ? Peu crédible ...

  • Knopchen le 21.08.2018 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’UK a fait partie de l’UE mais n’en a jamais respecté les règles et a joué le cheval de Troie pour les US. Ils ont voulu sortir, c’est leur choix et notre plaisir. Il est vain de vouloir faire croire qu’une absence d’accord serait préjudiciable à l’UE. S’il n’y a pas d’accord .

Les derniers commentaires

  • deux le 22.08.2018 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Contre le Bréxit,contre la fiscalité contre le capitalisme balayer moi tout ceci et vite:au gouvernement et au police d'état faites quelque chose sauver nous de la noyade.

  • Mérédithe le 21.08.2018 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    L'UE aurait la menace qu'elle mérite si elle permet un Brexit sans accord. En effet chaque Brexit doit avoir l'accord qu'il mérite

  • torolkozo le 21.08.2018 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Georgette oublie que l'UE est la première économie mondiale !!!

    • N'est-ce pas? le 22.08.2018 10:08 Report dénoncer ce commentaire

      Sur tous les domaines, vous êtes un facteur capital. Sans vous rien ne s’explique, autour de vous tout s’éclaire et s’ordonne. merci à vous totolkozo de nous montrer le droit chemin et aussi de rappeler à l'ordre ceux qui oublient un facteur principal

  • Nono le 21.08.2018 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    L'Angleterre n'est pas la Gréce certes, mais elle fait pas le poids malgré tout devant même une Europe divisée, alors ils bluffent, de toute façon les rostbeefs c'est que du bluff comme la bourse de Londres

  • marre.... le 21.08.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Hallucinant de mauvaise foi mais bon débarras