Coronavirus

27 mai 2020 20:55; Act: 27.05.2020 22:15 Print

Un énorme coût économique, social et sanitaire

La barre des 350 000 décès dus au Covid-19 a été franchie ce mercredi alors que les indicateurs économiques et sociaux sont au rouge dans le monde entier.

storybild

De nombreuses personnes touchées par la crise du coronavirus ont recours à de l’aide alimentaire, comme ici à Madrid en Espagne. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Asie semble en bonne voie vers une sortie de crise, l’Europe accélère son déconfinement, l’Amérique du Sud s’enlise. Partout le coût social et économique de l’épidémie, qui s’ajoute au terrible coût humain, apparaît chaque jour davantage.

Alors que la barre des 350 000 morts dans le monde a été franchie mercredi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dévoilé un plan de relance exceptionnel de 750 milliards d'euros et appelé les 27 à «mettre de côté les vieux préjugés» pour le soutenir.

Plan «historique»

Parmi les plus touchées par la crise sanitaire, l’Italie et l’Espagne se taillent la part du lion. Elles pourraient recevoir plus de 172 et 140 milliards d'euros respectivement via cet instrument. Rome et Madrid se sont félicitées des annonces.

La France serait le quatrième principal bénéficiaire (après la Pologne) avec 38,7 milliards de subventions. Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a appelé tous les Etats, «y compris les quatre frugaux» (Pays-Bas, Danemark, Autriche et Suède) à soutenir ce plan «historique».

Indicateurs au rouge

Dans le monde entier, même dans les pays dans lesquels les systèmes de santé ont résisté, les indicateurs économiques et sociaux sont au rouge. En Espagne, la pauvreté explose plus vite que lors de la crise financière de 2008, mais le monde entier est touché.

Selon l’ONG Oxfam, la crise sanitaire pourrait précipiter 500 millions de personnes dans la pauvreté. Au Brésil, les experts s’attendent à une chute de 6 à 10% du PIB cette année, avec taux de chômage bondissant de 12,2% actuellement à plus de 18%.

Conséquences psychologiques

Le coronavirus fait des ravages dans les économies, les systèmes sociaux et sanitaires du monde entier. Mais il prélève aussi un lourd tribut dans la tête des soignants, soumis depuis le début de l’année à une surcharge de travail et à un stress exceptionnels.

«On a tous les ingrédients d’un risque majeur de stress post-traumatique», estime Xavier Noël, expert des questions de santé mentale à l’Université libre de Bruxelles. Ceux qui interviennent en soins intensifs «ont fait face à un taux de décès et à une manière de mourir totalement inhabituels, dans un contexte plus déshumanisé, sans la présence des familles pour les soulager sur la prise de décision», dit-il à l’AFP.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • grain de sel le 28.05.2020 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    wow, on dirai mot pour mot les revendications biblique de la trompette.

  • Schockotaff le 28.05.2020 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    commencez par vos masques et l'outil que vous utilisez pour écrire ces propos. la camelotte, l'Europe et les Ricains en sont responsable aussi.

  • FullmétalJF le 28.05.2020 01:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le coût économique, social et sanitaire causé par le virus chinois allait bien sûr être énorme, tout le monde le savait, ce n'est pas une surprise. Maintenant, la Chine doit payer, sinon, désolé, fini, boycott et embargo sur leurs camelottes à commencer par tous les masques dont certains sont si peu fiables qu'ils ont fini en fumée ... Honte à la RPC et à son parti communiste qui non seulement a caché le virus puis opprimé son peuple, puis a contaminé le monde entier avec cette saleté de virus!

Les derniers commentaires

  • grain de sel le 28.05.2020 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    wow, on dirai mot pour mot les revendications biblique de la trompette.

  • Schockotaff le 28.05.2020 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    commencez par vos masques et l'outil que vous utilisez pour écrire ces propos. la camelotte, l'Europe et les Ricains en sont responsable aussi.

  • Phi le 28.05.2020 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest normal la politique n’a pas fait son travail.

  • FullmétalJF le 28.05.2020 01:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le coût économique, social et sanitaire causé par le virus chinois allait bien sûr être énorme, tout le monde le savait, ce n'est pas une surprise. Maintenant, la Chine doit payer, sinon, désolé, fini, boycott et embargo sur leurs camelottes à commencer par tous les masques dont certains sont si peu fiables qu'ils ont fini en fumée ... Honte à la RPC et à son parti communiste qui non seulement a caché le virus puis opprimé son peuple, puis a contaminé le monde entier avec cette saleté de virus!

    • Yves le 28.05.2020 14:53 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord sur le principe, mais qui va les faire payer? Notre ami Trump avait dégainé les taxes d'importation sur les produits chinois et il s'est fait amplement critiquer pour cette démarche. Devrions-nous l'imiter?