Découverte en Iran

10 novembre 2019 13:07; Act: 10.11.2019 13:10 Print

«Un gisement avec 53 milliards de barils»

Un énorme gisement de pétrole aurait été découvert dans le sud-ouest de l'Iran, contenant près d'un tiers des réserves du pays, a annoncé le président Hassan Rohani.

storybild

L'Iran dispose des quatrièmes réserves prouvées de pétrole au monde. (photo: Zbynek Burival/Unsplash)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président iranien Hassan Rohani a annoncé, dimanche, la découverte d'un immense gisement de pétrole susceptible d'augmenter d'un tiers les réserves prouvées de son pays. «Nous avons trouvé un gisement de pétrole avec (des réserves estimées à) 53 milliards de barils», a déclaré Hassan Rohani lors d'un discours à Yazd (centre) retransmis par la télévision d'Etat.

«Le gisement s'étend de Bostan à Omidiyeh», deux villes de la province du Khouzestan, dans le sud-ouest de l'Iran, a ajouté Hassan Rohani, selon qui «sa surface est de 2 400 km2 et sa profondeur de 80 mètres».

Un «cadeau»

«C'est un petit cadeau du gouvernement au peuple d'Iran», a ajouté Hassan Rohani alors que l'économie du pays souffre de l'effet des sanctions économiques rétablies contre la République islamique par les Etats-Unis depuis août 2018.

Selon la dernière édition du «Bilan statistique de l'énergie mondiale» publié chaque année par le groupe pétrolier britannique BP, l'Iran dispose des quatrièmes réserves prouvées de pétrole au monde, derrière le Venezuela, l'Arabie saoudite et le Canada, avec 155,6 milliards de barils.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • baboun le 10.11.2019 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y a quelques années, les médias annonçaient la fin des réserves de pétrole. maintenant de nouveaux gisements apparaissent, quid du pôle Nord après la fonte des glaces. le réchauffement profite donc à certains.

  • jenesaispas le 10.11.2019 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    là quelqu'un va trouver une bonne excuse pour faire bouger les choses... ça va chauffer... et l'écologie passera après la finance...

  • zorro le 10.11.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    style ils viennent de le decouvrir

Les derniers commentaires

  • Angelo51 le 11.11.2019 00:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce type de découverte va certainement changer la donne géostratégique mondiale en matière d'énergie fossile et pourrait conduire au malencontreux abandon des sanctions contre ce régime théocratique et expansionniste mais est malheureusement un mauvais signe quant à l'avenir de la planète dont la survie dépend de la fin des énergies polluantes.

  • jenesaispas le 10.11.2019 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    là quelqu'un va trouver une bonne excuse pour faire bouger les choses... ça va chauffer... et l'écologie passera après la finance...

  • zorro le 10.11.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    style ils viennent de le decouvrir

  • L'argonaute le 10.11.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pompons le pétrole jusqu'à la dernière goutte. partons en vacances a l'autre bout du monde. continuons a acheter des produits de l'autre bout du monde. la mondialisation a tué la planète, mais elle bouge encore. finissons le travail, ça ne s'améliorera que lorsque l'être humain aura disparu

  • Greenpower le 10.11.2019 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra qu’on meurt de chaud à cause du réchauffement climatique pour qu’on réalise qu’on aurait pas du extraire tout ce pétrole sous la terre... Ce monde de compétition égoïste est incapable de gérer la catastrophe écologique en cours