Lucides

13 juillet 2020 12:26; Act: 13.07.2020 13:49 Print

Un groupe de super-​​riches veut être taxé plus

Un groupe de 83 super-riches a appelé lundi à taxer davantage les plus riches de la planète, afin de contribuer à la reprise après la crise générée par la pandémie.

storybild

Le cofondateur des glaces Ben & Jerry’s, Jerry Greenfield (à droite) ou encore le réalisateur Richard Curtis veulent mettre la main à la poche. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Alors que le Covid-19 frappe le monde, les millionnaires comme nous avons un rôle essentiel à jouer pour guérir le monde», demandent les signataires d'une lettre ouverte, parmi lesquels le cofondateur du géant américain des glaces Ben & Jerry's, Jerry Greenfield, ou le réalisateur britannique Richard Curtis.

Cette lettre, publiée avant la réunion des ministres des Finances du G20 et du sommet européen extraordinaire sur la relance de l'UE cette semaine, appelle les «gouvernements à augmenter les taxes de gens comme nous. Immédiatement, substantiellement et de manière permanente».

«Nous avons de l’argent, beaucoup. Et la crise durera des dizaines d’années»

«Nous ne sommes pas ceux qui soignent les malades dans les unités de soins intensifs. Nous ne conduisons pas les ambulances qui amènent les malades à l'hôpital. Nous ne sommes pas ceux qui regarnissent les rayons des épiceries ou qui délivrent de la nourriture de porte à porte», écrit ce groupe qui se baptise Millionaires for Humanity, sur un site Internet éponyme.

«Mais nous avons de l'argent, beaucoup. On a absolument besoin d'argent maintenant et on continuera à en avoir besoin dans les années à venir» pour se remettre de la crise, dont l'impact «durera des dizaines d'années» et pourrait «pousser un demi-milliard de personnes dans la pauvreté».

«Les problèmes causés et révélés par le Covid-19 ne peuvent être résolus par la charité, aussi généreuse soit-elle. Les chefs de gouvernement doivent prendre la responsabilité de lever les fonds dont nous avons besoin et les dépenser équitablement» pour financer «adéquatement nos systèmes de santé, les écoles et la sécurité via une augmentation permanente des taxes sur les plus fortunés de la planète, des gens comme nous».

Recul du PIB mondial de 6%

La pandémie de nouveau coronavirus a entraîné une récession historique à travers le monde, poussant les gouvernements à dépenser des milliards en aides aux ménages et entreprises frappés de plein fouet par la paralysie économique résultant du confinement.

Selon l'OCDE, le recul du produit intérieur brut mondial devrait atteindre au moins 6% cette année, et 7,6% en cas de deuxième vague épidémique, tandis que le rebond attendu pour 2021 serait de 5,2% sans retour du coronavirus, et de 2,8% avec.

Depuis des années, des milliardaires tels que Warren Buffett et Bill Gates demandent à être taxés davantage. Il y a un an, un petit groupe de milliardaires américains comprenant l'homme d'affaires George Soros, le cofondateur de Facebook, Chris Hughes, et des héritiers des empires Hyatt et Disney entre autres, avaient également publié une lettre pour soutenir l'idée d'un impôt sur la fortune.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • perruque_de_trump le 13.07.2020 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Personnes les empeche de donner leur argent a des associations caritatives, de construire des habitations et les louer à des loyers bas, ou encore de créer des entreprises et embaucher exclusivement des chomeurs. Pourquoi attendre que l'État change le code fiscal? Ah oui, parce que ça met une plombe et que ce sera jamais fait, du coup ce genre d'annonces c'est rien d'autre que du vent.

  • Etats voleurs le 13.07.2020 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    La prise de position est louable, le probleme c’est pas qu’il manque de l’argent dans les caisses des états, le probleme c’est que de nombreux états ne savent pas gérér les taxes percues (entre le cumul des mandats, les « frais » de fonctionnement, les frais de voyages, les contrats a visées politiques ou tel ou tel ami s’en prend plein les poches etc) Et si ces ultras richesses sont taxés plus, leur argent serra toujours aussi mal dépensé par les états! Alors autant qu’ils s’occupent de le dépenser eux memes dans de bonnes actions!

  • Cédric le 13.07.2020 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois qu'en faisant 1 million de chiffre d'affaire avec ma petite entreprise, je paye autant d'impôt que le groupe Carrefour en Belgique.... la crise ? quelle crise ?

Les derniers commentaires

  • madiou le 14.07.2020 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel beau discours des riches! C’est de la pure manipulation pour rester les maîtres du monde, leurs concurrents vont tout simplement être plombés plus par les taxes.

  • FRALUX le 14.07.2020 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ben il n'a pas signé Bernard (Arnault).... hmmm

  • guglielmetti gilles le 14.07.2020 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en donnant plus ils vont recevoir plus logique non

  • Karl le 14.07.2020 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    La nationalisation est la solucion.

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 13.07.2020 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiens, on est déjà le 1er avril ?