Environnement / Unilever

02 septembre 2020 20:38; Act: 03.09.2020 10:59 Print

Un milliard d'euros pour laver plus vert

Le géant anglo-néerlandais de l’hygiène et de l’agroalimentaire souhaite éliminer les combustibles fossiles présents dans ses produits d’entretien et de nettoyage d’ici 2030, a-t-il annoncé ce mercredi.

storybild

L’initiative annoncée mercredi participe au plan d’Unilever d’atteindre la neutralité carbone pour ses produits d’ici 2039. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Unilever a annoncé mercredi qu’il comptait investir un milliard d’euros pour «éliminer les combustibles fossiles présents dans ses produits d’entretien d’ici 2030». Le groupe entend utiliser à la place du carbone «renouvelable ou recyclé» et verdir ainsi ses marques de lessive et de nettoyants pour la maison, entre autres.

«La plupart des produits d’entretien et de nettoyage actuels contiennent des substances chimiques fabriquées à partir de matières premières d’origine fossile, une source de carbone non renouvelable», souligne Unilever, dans un communiqué. Cette initiative participe au plan du groupe pour atteindre la neutralité carbone pour ses produits d’ici 2039.

«Clean Future»

À travers ce programme baptisé «Clean Future» (futur propre), Unilever veut notamment «financer la recherche biotechnologique (…), l’exploitation des déchets ainsi que la chimie à faible teneur en carbone» pour créer des «produits biodégradables et économes en eau, réduire de moitié l’utilisation de plastique à usage unique d’ici 2025». Le groupe a vu ses ventes baisser en début d’année mais ce déclin a été limité par une hausse de la demande de produits d’hygiène et d’entretien face à la pandémie de Covid-19.

«C’est une bonne chose qu’Unilever s’engage à réduire sa dépendance aux carburants fossiles qui sont un désastre pour la planète», a commenté l’association écologiste Greenpeace. «Toutefois, si le groupe est sérieux face au combat contre le changement climatique, il doit aller au-delà de la division par deux d’ici 2025 de l’utilisation de plastique neuf et investir dans les (matériaux) renouvelables à travers toutes leurs activités» et «promettre d’arrêter d’utiliser du plastique à usage unique», a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Publicités suspendues

Outre cette offensive pour verdir sa réputation, Unilever a annoncé ces derniers mois qu’il allait mettre un terme à ses publicités sur Facebook, Twitter et Instagram aux États-Unis jusqu’à la fin de cette année au moins, reprochant aux géants des réseaux sociaux de ne pas assez lutter contre la haine en ligne.

Dans la foulée des manifestations antiracistes autour du mouvement Black Lives Matter, la multinationale avait aussi déclaré qu’elle allait rebaptiser ses produits de beauté comportant les mots «fair», «light» (clair) et «white» (blanc).

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffffff le 03.09.2020 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    ils vont dans le bo sens mais pas suffisament rapidemet, je pense que c est juste un coup de pub et si il change les denomination alors la je dis on n est pas sauvé car appelé un chat! un CHAT! pq changer pour certain

  • veritis le 04.09.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ai pas attendu leurs décisions pour ne travailler qu'avec ecover

Les derniers commentaires

  • veritis le 04.09.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ai pas attendu leurs décisions pour ne travailler qu'avec ecover

  • pffffff le 03.09.2020 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    ils vont dans le bo sens mais pas suffisament rapidemet, je pense que c est juste un coup de pub et si il change les denomination alors la je dis on n est pas sauvé car appelé un chat! un CHAT! pq changer pour certain