Conséquence du coronavirus

01 avril 2020 10:49; Act: 01.04.2020 12:03 Print

Un risque de crise alimentaire mondiale

Il existe un risque de «pénurie alimentaire» sur le marché mondial, le commerce international et les chaînes d'approvisionnement étant perturbés.

storybild

«Les incertitudes liées à la disponibilité de nourriture peuvent déclencher une vague de restrictions à l'exportation», provoquant elle-même «une pénurie sur le marché mondial». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Il existe un risque de «pénurie alimentaire» sur le marché mondial, à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d'approvisionnement alimentaire, ont averti les présidents de deux agences de l'ONU et de l'OMC. «Les incertitudes liées à la disponibilité de nourriture peuvent déclencher une vague de restrictions à l'exportation», provoquant elle-même «une pénurie sur le marché mondial», déclarent dans un rare communiqué commun le Chinois Qu Dongyu, qui dirige l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur-général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Brésilien Roberto Azevedo, dirigeant de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Pour les trois organisations multilatérales traitant de santé, alimentation et commerce mondiaux, il est «important» d'assurer les échanges commerciaux, «en particulier afin d'éviter des pénuries alimentaires», indique leur texte commun reçu à Paris. Les trois organismes s'inquiètent notamment du «ralentissement de la circulation des travailleurs de l'industrie agricole et alimentaire» qui bloquent de nombreuses agricultures occidentales, et des «retards aux frontières pour les containers» de marchandises qui entraînent un «gâchis de produits périssables et une hausse du gaspillage alimentaire».

«La coopération internationale est essentielle»

Ils soulignent aussi le besoin de «protection» des salariés engagés dans la production alimentaire, des ouvriers exerçant dans l'industrie de transformation agroalimentaire et ceux de la distribution, afin de «minimiser la propagation du virus dans le secteur» et de «maintenir les chaînes d'approvisionnement alimentaire». «Lorsqu'il est question de protéger la santé et le bien-être de leurs concitoyens, les pays doivent s'assurer que l'ensemble des mesures commerciales ne perturbe pas la chaîne de l'approvisionnement alimentaire», ajoutent les chefs de la FAO, de l'OMS et de l'OMC.

«C'est dans des périodes comme celles-ci que la coopération internationale est essentielle», soulignent-ils. «Nous devons nous assurer que notre réponse face à la pandémie de Covid-19 ne crée pas, de manière involontaire, des pénuries injustifiées de produits essentiels et exacerbe la faim et la malnutrition», concluent-ils.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • francolux le 01.04.2020 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    allez donner nous encore ce type de nouvelles pour affoler encore plus la situation. Décidément les médias font tout pour créer la panique au sein de la population Bravo

  • Simple constat le 01.04.2020 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Si l'on produisait et que l'on consommerait plus local, ce genre de problème serait déjà moins grave, on dit merci qui? Merci la mondialisation!

  • Dina le 01.04.2020 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    maintenant que tout le monde parle de acheter plus loca,l de privilégiés les achat en France et en europe .....ils nous balancent ca .mais bien sur

Les derniers commentaires

  • MarcC le 03.04.2020 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pandémie nous a appris que la mondialisation fut la plus grande erreur de notre système ultra libéralisme. Pratiquement tous les pays sont en mode de manque d’autosuffisance totale.

  • Fred Maduf le 03.04.2020 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Super intelligent, si vous voulez déclencher une ruée dans les commerce, continuez !!!!

    • fabienne le 03.04.2020 21:41 Report dénoncer ce commentaire

      suis entierement d accord avec vous!!!!!! les gens ne sont pas assez paniques...!!!!! faut encore en rajouter une couche!!!!!!

  • le canard enchaîné le 02.04.2020 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surtout pour ceux qui meurent de faim ou sous alimenté dans le monde ça risque de les affoler

  • Da Silva le 02.04.2020 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils nous mentent depuis le début. Tout se théâtre es organisé par le G7 mais les gents sont trop naïfs.En es que des marionnettes, des pions. après tout ça il y aura un impôt comme en 2008 pour que nous en remboursent pas de problème tout va bien

  • Unicorn le 02.04.2020 20:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous recommande tous la formidable oeuvre et allégorie sur notre société et le comportement humain en temps de crise, du régisseur espagnol basque Galder Gaztelu, "La Plateforme"