Établissement en faillite

16 août 2019 10:46; Act: 16.08.2019 11:13 Print

Une banque lettone en passe d'être liquidée

La PNB Banka, déclarée en état «de faillite ou de faillite probable» et qui compte 550 millions d'euros d'actifs, va être liquidée en fonction de la loi nationale.

storybild

La banque lettone n'est pas la seule à connaître des difficultés. (photo: PNB Banka)

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités européennes ont annoncé jeudi soir que la liquidation de PNB Banka, la banque lettone au bord de la faillite, sera effectuée en vertu de la loi de ce pays balte. PNB Banka, la sixième banque lettone en comptant 550 millions d'euros d'actifs, a été déclarée en état «faillite ou de faillite probable» par la Banque centrale européenne, a indiqué celle-ci.

L'établissement, qui était supervisé directement depuis mai par la BCE, affiche «une importante détérioration de sa situation de fonds propres, au point que les actifs de la banque sont inférieurs à son passif». La BCE en a informé le Mécanisme de résolution unique (MRU), qui a estimé qu'une «action de résolution par le MRU ne se justifiait pas». La banque lettone sera donc «liquidée en vertu de la législation nationale», a précisé le MRU, l'un des piliers de l'Union bancaire européenne chargé depuis 2016 d'organiser la faillite ordonnée des banques en difficulté de la zone euro en faisant porter le fardeau financier sur le secteur bancaire.

Plusieurs banques sont ainsi passées sous les fourches caudines des autorités européennes, dont Banco Popular, la sixième banque espagnole, rachetée in extremis en 2017 par sa concurrente Santander. Mais deux banques vénitiennes, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, ont été sauvées par l'État italien moyennant des milliards d'euros puisés dans la poche du contribuable.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arfitude le 16.08.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps certains pensent que leur argent est en securite dans une banque...

Les derniers commentaires

  • Arfitude le 16.08.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps certains pensent que leur argent est en securite dans une banque...

    • Moyen-âge le 16.08.2019 14:18 Report dénoncer ce commentaire

      Et vous préférez quoi,qu'il soit dans une boîte à chaussures en dessous du lit et qu'il serve à autre chose comme le financement d'une cause perdue d'avance ?

    • Encoreune le 17.08.2019 08:16 Report dénoncer ce commentaire

      Encore une... Ce qui a de certain c est que vous perdez de l argent en le mettant à la banque... @moyen age On y revient au moyen âge, l or flambe. Et l or empilé ne finance rien , il fait juste dodo.

    • ClearView le 17.08.2019 09:14 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pour cela qu'il a un fonds de garantie bancaire, un institut de surveillance bancaire, ainsi que des mécanismes pour fermer une banque lorsqu'elle est en difficulté.