Pandémie de coronavirus

14 mai 2020 09:46; Act: 14.05.2020 09:59 Print

Une facture de 203 milliards de dollars pour les assureurs

Un assureur londonien a tenté de calculer le coût de la pandémie actuelle de coronavirus pour le secteur au niveau mondial. Cela dépasse les précédentes catastrophes.

storybild

Le virus génère des coûts humains, économiques et sociaux. (photo: AFP/Olafur Steinar Gestsson)

Sur ce sujet
Une faute?

La pandémie va coûter 203 milliards de dollars au secteur de l'assurance en 2020, selon Lloyd's of London qui va verser jusqu'à 4,3 milliards de dollars de dédommagements à ses clients, soit autant que pour les attentats du 11 septembre. Le marché londonien de l'assurance explique jeudi que l'impact du coronavirus sera digne des années où le secteur a dû faire face à des catastrophes naturelles majeures comme en 2005 (ouragan Katrina) ou 2017 (ouragans Harvey, Irma et Maria).

Ces pertes attendues de 203 milliards comprennent 107 milliards d'indemnisations (annulation d'événements ou assurance sur les voyages par exemple) et 96 milliards de moins-value sur les portefeuilles d'investissement. «Le secteur de l'assurance dans le monde indemnise les entreprises et les personnes affectées par le Covid-19 en faisant marcher un grand nombre de couvertures différentes», explique John Neal, directeur général de Lloyd's of London. Ce qui rend cette pandémie unique, selon lui, «c'est non seulement l'impact humain et social mais également le choc économique», avec une explosion du chômage, des faillites et un effondrement du PIB dans de nombreux pays.

L'assureur, l'une des institutions les plus anciennes de la City avec des origines remontant au XVIIe siècle, s'attend à des indemnisations entre trois et 4,3 milliards de dollars pour ses clients dans le monde. Ce montant pourrait augmenter si les mesures de confinement se poursuivent plusieurs mois, prévient-il. Ce coût sera pour Lloyd's of London similaire à celui du 11 septembre (4,7 milliards) ou encore à celui des ouragans de 2017 (4,8 milliards). Il estime qu'il est encore difficile d'évaluer l'impact économique et social précis du Covid-19, compte tenu de l'ampleur et de la complexité du choc, mais son coût total pour l'ensemble des assureurs dommages devrait largement dépasser celui de ces événements.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Emmanuel le 15.05.2020 00:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lloyd's fait surtout de la réassurance c'est pour ça qu'il parle du 11 Septembre et l'ouragan

  • Voleur Permanent le 14.05.2020 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les assureurs ont de la réserve, avec tout ce qu'on leur paye! Mais leur crainte c'est de diminuer la distribution des dividendes surtout...

  • Schockotaff le 14.05.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien la première fois qu'on entend qu'un assureur paie. pourvu qu'il ne vont pas trouver une excuse au moment de la facture.

Les derniers commentaires

  • Emmanuel le 15.05.2020 00:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lloyd's fait surtout de la réassurance c'est pour ça qu'il parle du 11 Septembre et l'ouragan

  • Schockotaff le 14.05.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien la première fois qu'on entend qu'un assureur paie. pourvu qu'il ne vont pas trouver une excuse au moment de la facture.

    • Unicorn le 16.05.2020 07:41 Report dénoncer ce commentaire

      leur excuse, ce sera la mise en faillite, les unes après les autres, et la réouverture sur un autre nom.

  • Voleur Permanent le 14.05.2020 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les assureurs ont de la réserve, avec tout ce qu'on leur paye! Mais leur crainte c'est de diminuer la distribution des dividendes surtout...

    • Unicorn le 16.05.2020 07:44 Report dénoncer ce commentaire

      Justement, ils n'ont aucune réserve, tout a été placé dans les spéculations boursières qui ne peuvent pas être sortis, leurs ventes causeraient un crash boursier et des pertes faramineuses