Citi

10 septembre 2020 15:45; Act: 10.09.2020 16:01 Print

Une femme à la tête d'une grande banque américaine

Jane Fraser, en remplaçant le directeur général de Citi, Michael Corbat, qui prendra sa retraite en février 2021, devient la première femme à diriger une grande banque américaine.

storybild

Jane Fraser apportera un peu de diversité au sein d'un monde majoritairement masculin.

Une faute?

Michael Corbat part après 36 ans chez Citi, dont huit en tant que directeur général. «Nous avons terminé notre transformation engagée après la crise financière et sommes devenus une institution plus simple, plus sure et plus solide», s'est-il félicité, dans le communiqué. Le bénéfice net de la banque est passé de 7 milliards en 2012 à près de 20 milliards en 2019, a-t-il aussi mis en avant. «Bien sûr, il y a encore beaucoup à faire et je pense qu'il est temps qu'un successeur prenne ma place pour guider Citi, dans sa prochaine étape», a ajouté l'actuel patron.

«Nous pensons que Jane est la bonne personne pour s'appuyer sur le bilan de Mike et faire passer Citi au niveau supérieur», a avancé de son côté John Dugan, le président du conseil d'administration de la banque. «Elle possède une expérience approfondie de nos secteurs d'activité et de nos régions et nous avons toute confiance en elle»

«Améliorer nos rendements»

Mariée et mère de deux enfants, Mme Fraser est actuellement responsable de toutes les activités de banque aux consommateurs dans le monde. À ce poste elle supervise les activités de banque de détail, de gestion d'actifs, les cartes de crédit, les prêts et les technologies. À Citi depuis 2004, elle a notamment dirigé le service des fusions et acquisitions, de la banque privée, de la banque aux particuliers et aux entreprises aux États-Unis ainsi que la région Amérique latine.

«Je ferai tout mon possible pour rendre toutes nos parties prenantes fières de notre entreprise en continuant à bâtir une banque meilleure et à améliorer nos rendements», a-t-elle assuré, dans le communiqué.

(L'essentiel/AFP)