En Afrique de l'Ouest

28 juin 2019 08:20; Act: 28.06.2019 08:47 Print

Une monnaie unique: symbole mais pari risqué

Créer dès 2020 une monnaie commune aux pays d'Afrique de l'Ouest et, pour certains d'entre eux, tourner la page d'un franc CFA aux accents coloniaux.

storybild

Pour les militants panafricanistes, la sortie de la zone CFA, monnaie de 8 des 15 pays de la Cédéao, serait la concrétisation d'un vieux rêve. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le choix de créer en 2020 une monnaie unique commune aux pays d'Afrique de l'Ouest, soumis samedi aux dirigeants de l'organisation intergouvernementale régionale, la Cédéao, réunis en sommet à Abuja, paraît précipité et aurait des conséquences incertaines, qui pèseront pendant des décennies, selon des experts. «Ce serait se lancer dans le vide», estime Ndongo Samba Sylla, économiste à Dakar de la fondation Rosa Luxembourg. Comme pour l'euro, «il s'agit là d'un choix politique», avec «les conséquences à subir par les générations futures», estime pour sa part Abdourahmane Sarr, ancien expert monétaire au Fonds monétaire international (FMI) et fondateur du Centre d'étude pour le financement du développement local (Cefdel), basé à Dakar.

Pour les militants panafricanistes, la sortie de la zone CFA, monnaie de 8 des 15 pays de la Cédéao, serait la concrétisation d'un vieux rêve. Mais la monnaie imaginée depuis une trentaine d'années par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, «ne constitue pas la meilleure voie à suivre», selon M. Sylla. Lors de leur sommet, les chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao pourront s'appuyer sur les conclusions de travaux préparatoires adoptées le 18 juin, à Abidjan.

«Afri» ou «kola»

Symboliquement, la Cédéao a dégagé un «consensus» sur le nom de la future monnaie, l'éco, préféré à afri et kola. Ils ont également opté pour un «régime de change flexible» par rapport aux monnaies internationales, assorti d'une politique monétaire centrée sur la maîtrise de l'inflation. Mais ils ont aussi souligné que les pays de la Cédéao devraient redoubler d'efforts s'ils veulent lancer une monnaie commune en 2020, comme décidé par la Cédéao, notant qu'aucun de ses 15 États membres ne respecte les «critères de convergences» retenus, proches de ceux qui avaient présidé à la création de l'euro, il y a une vingtaine d'années.

Le respect de ces critères - inflation, déficit budgétaire... - est pourtant une «condition sine qua non pour la création d'une union monétaire crédible», ont averti les experts et ministres réunis il y a dix jours dans la capitale économique ivoirienne. Abdourahmane Sarr estime que les dirigeants ouest-africains devront trancher: soit reporter l'échéance, soit renoncer au régime de change flexible qui leur est proposé. Selon lui, les huit pays qui utilisent le franc, dont la parité avec l'euro est fixe, «n'ont pas d'intérêt économique à entrer dans une monnaie Cédéao si cette dernière ne doit à court terme que refléter un panier de monnaies» de référence, ce qui reviendrait à élargir la zone CFA.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gazeleau le 28.06.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    La France doit certainement freiner des 4 fers. Il ne faut pas oublier que le franc CFA est dirigé par la banque de France qui conserve une grande partie des réserves. Un système qui vise toujours à garder la main mise sur ces pays comme à l'époque des colonies. Retirer ça à la France, comment son économie va tenir le coup, elle qui ne s'en sort déjà pas bien actuellement ?

  • Loupiotte le 28.06.2019 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    L'article ne précise pas si cette nouvelle monnaie continuera ou pas à être lié à l'euro. Juste changer le nom n'apportera pas grand chose à l'économie.

Les derniers commentaires

  • Gazeleau le 28.06.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    La France doit certainement freiner des 4 fers. Il ne faut pas oublier que le franc CFA est dirigé par la banque de France qui conserve une grande partie des réserves. Un système qui vise toujours à garder la main mise sur ces pays comme à l'époque des colonies. Retirer ça à la France, comment son économie va tenir le coup, elle qui ne s'en sort déjà pas bien actuellement ?

  • Loupiotte le 28.06.2019 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    L'article ne précise pas si cette nouvelle monnaie continuera ou pas à être lié à l'euro. Juste changer le nom n'apportera pas grand chose à l'économie.