Constructeurs automobiles

25 juillet 2018 12:58; Act: 25.07.2018 14:56 Print

Une nouvelle tricherie déjà mise en place?

La Commission européenne soupçonne des constructeurs automobiles d'avoir mis en place une nouvelle manipulation d'émissions polluantes.

storybild

L'objectif des constructeurs est d'influencer en leur faveur les futures normes de réduction d'émissions polluantes. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«Des preuves émergent que les valeurs (d'émissions polluantes) déclarées officiellement par les constructeurs ont pu être gonflées», note la Commission européenne dans un document de recherche transmis à l'AFP par l'ICCT (Conseil international pour des transports propres), l'ONG à l'origine des révélations sur le dieselgate. Dans ce nouveau volet possible du scandale qui entache l'industrie automobile depuis 2015, les constructeurs ne chercheraient plus cette fois-ci à réduire frauduleusement leurs émissions, mais au contraire à les augmenter.

Alors que les futures voitures et utilitaires seront soumis à de nouvelles mesures harmonisées au plan mondial, dites «WLPT», les constructeurs profiteraient d'un changement de méthodologie et du passage à une nouvelle norme pour gonfler leurs taux d'émissions: si ces véhicules sont dès le départ plus polluants, les normes à venir seront calculées de manière plus accommodante, auraient-ils raisonné.

Objectifs à long terme modifiés

Deux commissaires européens, Miguel Canete, en charge des Actions sur le climat et de l'énergie et Elzbieta Bienkowska, en charge de l'Industrie, ont alerté l'Autriche, actuellement présidente de l'UE et la Commission dans une lettre publiée sur Twitter, mais sans jamais nommer de marque en particulier. L'UE a lancé en septembre 2017 dans le cadre de son paquet «Mobilité propre», un objectif commun de réduction des émissions de CO2, de 30% d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de -15% en 2025.

«Ces véhicules tests, une fois approuvés, seront mis sur le marché et immatriculés en 2020 et sans intervention cela conduira à une hausse des objectifs WLTP de 2021», indique le rapport européen. Les deux commissaires européens ayant lancé l'alerte disent redouter que ces taux faussés modifient par ricochet les objectifs qui seront fixés pour 2025, puis 2030. Le rapport encourage la Commission à ne plus baser ses calculs sur les valeurs déclarées par les constructeurs, mais sur les valeurs mesurées.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • demich le 25.07.2018 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous invite à taper pollution bateau sur google et vous comprendrez que la chasse à la pollution automobile est une hypocrisie . Oui il faut s'en occuper mais il y a tant d'autres pollueurs . Et l'agriculture ?

  • ladeux le 25.07.2018 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    regardez la pollution des bateaux et avions. puis on reparlera des voitures....

  • Vincent le 25.07.2018 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qui arrive lorsque les politiques décident de règles environnementales sans tenir compte de l'avancée réelle et non linéaire des technologies. C'est une chose de dire et d'écrire que tout véhicule doit à telle échéance respecter tel ou tel critère mais encore faudrait-il que ce soit techniquement réalisable sans quoi les constructeurs "s'adaptent" aux circonstances.

Les derniers commentaires

  • Le sage le 26.07.2018 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Cela devrait choquer, mais les nombreux utilisateurs préfèrent fermer les yeux pour garder leur petits plaisirs individuels. Aujourd’hui plus que jamais : après moi, le déluge !

  • dom le 26.07.2018 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il serait peut-être temps d’investir dans la recherche d’énergies autres que l’énergie fossile.

  • Motmot le 26.07.2018 00:05 Report dénoncer ce commentaire

    Qui va enfin m'expliquer pourquoi dans des tests CO2 voitures thermiques, +/- 30 grammes proviennent des émissions pneus/freins (poussières de freins), ... et que sur des véhicules électriques on est à 0 émission. Pas de pneu ni frein sur les électriques? Sinon pour les tests, les lobbies tiennent tout en main, tests, manipulations, agrémentions frauduleuses, etc... Personne n'est épargné et pour qq personnes qui se remplissent grassement les poches, le petit peuple a trinqué, trinque et trinquera encore et encore...

    • remotmot le 26.07.2018 21:08 Report dénoncer ce commentaire

      Ne pas confondre CO2 et particules fines

  • aire propre le 25.07.2018 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    les voitures et que les voitures , honteux quand plein de camoins quifont plus de pollutions des voiture et roulle tranquilment sans probleme des l 'UE ,a pardon la on touche les patrons

  • NDYE le 25.07.2018 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Forcement, avec la sonde dans un seul pot d'échappement (sur la photo), ça fait 2x moins de pollution !

    • @NDYE le 26.07.2018 09:18 Report dénoncer ce commentaire

      La sonde ne mesure pas une quantité mais un pourcentage. De ce fait, que le véhicule soit équipé d'une ou de plusieurs sorties d'échappement, la mesure sera correcte.