Rachat d'entreprise

23 mai 2019 09:00; Act: 23.05.2019 11:30 Print

Victor Buck Services a complété son offre

CAPELLEN - Le prestataire de services dans le traitement des données a trouvé le chaînon qu'il lui manquait, lorsqu'il a racheté une start-up innovante.

storybild

L'équipe de Docunify IP Company va intégrer les locaux de Victor Buck Services, à partir du 1er juin.

Sur ce sujet
Une faute?

Avec l'acquisition de Docunify IP Company, Victor Buck Services (VBS) a trouvé le chaînon manquant dans ses offres aux entreprises. La filiale de POST Luxembourg intervient au début de la chaîne, avec la collecte d'informations et des services de dématérialisation et d'archivage.

À l'autre bout, elle est capable d'analyser, d'enrichir et de mettre en forme les données, principalement dans le domaine de la finance. 80% des clients sont en effet des entités œuvrant dans le secteur des fonds d'investissement. «Nous allons donner la possibilité de créer des documents comme des contrats ou des pièces de conseil d'administration sur lesquels les acteurs travaillent en même temps, de manière collaborative et sécurisée où qu'ils soient dans le monde», explique Edith Magyarics, CEO de VBS.

Le nom Docunify IP Company est conservé et est commercialisé en tant que solution. Les deux fondateurs et les quatre collaborateurs de la start-up luxembourgeoise, prix de l'innovation de la Fedil en 2018, rejoindront les 220 employés de VBS au 1er juin. L'équipe va ensuite s'étoffer pour développer cette nouvelle solution, qui doit permettre à la fois de toucher de nouveaux clients et de créer des synergies. «Pour l'instant, c'est sécurisé avec une signature avancée, et on va ajouter la signature qualifiée», qui a une valeur juridique, annonce la dirigeante.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 23.05.2019 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    une "start-up" âgée de plus de... 5 ans

Les derniers commentaires

  • Luxo le 23.05.2019 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    une "start-up" âgée de plus de... 5 ans

    • Zizou le 23.05.2019 17:25 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est considéré comme une startup jusqu'à ce qu'elle soit achetée/fusionnée avec une plus grosse entreprise ou alors son capital est ouvert au publique ou bien encore elle reste privée mais atteint suffisamment de croissance pour ne plus avoir un avenir incertain car elle sera en mesure de faire des investissements