Commerce international

09 avril 2019 07:39; Act: 09.04.2019 11:46 Print

Washington dénonce les aides versées à Airbus

Les autorités américaines menacent d'imposer des droits de douane sur de nombreux produits européens, à cause des subventions accordées par l'UE à Airbus.

storybild

Les États-Unis s'attaquent au soutien européen dont bénéficie Airbus. (photo: AFP/Guillaume Souvant)

Sur ce sujet
Une faute?

Washington a menacé lundi d'imposer cet été des hausses de droits de douane sur des produits européens, dont les Airbus, en représailles des aides publiques européennes reçues par le constructeur européen, selon un communiqué du représentant américain au Commerce (USTR). Ce dernier estime que les subventions européennes à Airbus «pénalisent» les États-Unis à hauteur de 11 milliards de dollars chaque année, ajoute le communiqué, l'USTR se disant prêt à «agir» dans un conflit qui dure depuis 14 ans et a été porté devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

«L'OMC a conclu plusieurs fois que les aides de l'Union européenne avaient causé des torts aux États-Unis», écrit l'USTR Robert Lighthizer, qui publie une liste préliminaire de produits européens pouvant faire l'objet de droits de douane supplémentaires. Le montant total des représailles «doit être décidé par l'OMC» cet été, note l'USTR, qui se dit prêt à «agir dès que l'OMC aura pris sa décision», mais aussi à lever ses mesures de représailles douanières si l'Union européenne cessait les subventions incriminées.

La liste, longue de 14 pages, contient notamment des produits du secteur aéronautique, y compris d'Airbus, précise le communiqué.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam1952 le 09.04.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Peu à peu , les États Unis deviennent nos ennemis économiques ! Il est grand temps , que l’europe Prenne conscience de s’entendre et de faire une puissance mondiale !

  • 737Max le 09.04.2019 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Comme si Boeing n'était pas subventionné par le gouvernement US, sans parler des passe-droit pour homologuer les avions au plus vite.... C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité!

  • LeTroll le 09.04.2019 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Boeing en difficultés, puis ça... timing intéressant. Et puis tout l'argent versé aux constructeurs américains via de budget de la défense, on en parle? Les USA sont tout sauf innocents dans ce dossier.

Les derniers commentaires

  • sycloux le 09.04.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lus l'article Washington a tout faux Airbus sont dan le règles,les états unis non rien a leur reprocher vive Airbus et sa compagnie ce n'est pas interdit.

  • John le 09.04.2019 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    voilà pourquoi il faut une europe forte et unie ! n'en déplaise aux nationalistes europhobes qui font le jeu des USA, de la Chine et de la Russie

    • Great le 09.04.2019 12:57 Report dénoncer ce commentaire

      Une europe forte et unie totalement d'accord donc une europe sans la grande-bretagne !!

  • Martine le 09.04.2019 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Les faits sont là, arnaque des subprimes, amendes à gogo contre les entreprises européennes, etc. Mais le lavage de cerveaux pro-US est toujours bien actif et efficace.

  • LeTroll le 09.04.2019 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Boeing en difficultés, puis ça... timing intéressant. Et puis tout l'argent versé aux constructeurs américains via de budget de la défense, on en parle? Les USA sont tout sauf innocents dans ce dossier.

  • 737Max le 09.04.2019 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Comme si Boeing n'était pas subventionné par le gouvernement US, sans parler des passe-droit pour homologuer les avions au plus vite.... C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité!

    • Europa First le 09.04.2019 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair, avec les américains c'est faites ce que je dis, pas ce que je fais !