Réunion européenne

05 septembre 2015 16:11; Act: 05.09.2015 16:34 Print

Yanis Varoufakis défend encore son «plan grec»

L'ancien ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, a défendu samedi avec ardeur et un humour souvent teinté d'amertume, son «plan» pour sortir la Grèce de la crise.

storybild

Pour l'ancien ministre, il ne fait aucun doute que ce plan aurait fonctionné. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Il s'agit d'un plan que les responsables européens, a-t-il assuré, n'ont jamais voulu prendre en compte. «Il a été impossible de le mettre sur la table de l'Eurogroupe ou de le discuter avec la troïka» des créanciers de la Grèce, a-t-il déclaré devant des dizaines de responsables européens et italiens, rassemblés à Cernobbio (nord), dans le cadre du Forum Ambrosetti. «Pourquoi nous a-t-on refusé le droit de le discuter ?», s'est interrogé l'ancien ministre, pour qui la troïka (Union européenne, banque centrale européenne et Fonds monétaire international) considérait ce «plan grec» comme un «acte hostile».

Pourtant, il a été concocté avec l'aide d'experts internationaux comme le «gauchiste radical» Larry Summers, ancien secrétaire au Trésor américain, a ironisé M. Varoufakis, pour qui il ne fait aucun doute que ce plan aurait fonctionné. Les Européens ont pourtant privilégié un accord dont «le ministre allemand des Finances Wolgang Schäuble, moi-même, le Trésor américain, le Fonds monétaire international et tant d'autres personnes disons qu'il est impossible à mettre en œuvre avec succès», a-t-il insisté.

Divisés par une monnaie commune

Dans ce memorandum européen, il n'y a rien sur la croissance, à part une référence à un plan devant être élaboré d'ici mars 2016, a assuré l'ancien ministre démissionnaire. «Après toutes ces années, nous n'avons toujours pas de plan de croissance !», a-t-il lancé, estimant que la diète imposée à la Grèce s'était révélée un «échec spectaculaire». Tout comme «la Grande-Bretagne et les États-Unis sont divisées par une langue commune (...), les Européens sont parvenus à se diviser sur une monnaie commune», a poursuivi l'ancien ministre grec, qui a multiplié ces dernières semaines interventions et interviews pour dénoncer l'entêtement des Européens.

Le problème de l'Europe, c'est que la France et l'Allemagne ne sont pas d'accord sur la forme que doit prendre la future union politique, a-t-il encore assuré. «L'inefficacité de la zone euro est due à l'absence d'un gouvernement démocratique de notre monnaie», a conclu l'ancien ministre, d'un ton désabusé.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TramO le 05.09.2015 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cet homme (Varoufakis) a raison !! L'Europe dicte un modèle incompatible et désastreux pour les pays !!

  • Mirko le 06.09.2015 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Si " l'inefficacité de la zone euro est due à l'absence d'un gouvernement démocratique " , alors que dire du gouvernement grec ?!? C'est un gouvernement démocratique mais en terme d'efficacité, on ne peut guère faire pire ! Je pense que l0rsque l'on représente un pays qui gère ses finances comme un pays du tiers-monde, on devrait s'abstenir de donner des leçons aux autres !

  • TramO le 06.09.2015 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous mettez tous de côté la manipulation de la Troïka pendant des années, qui savait que ces plans enfonceraient la Grèce !! Donc vous faîtes pareil, on en reparlera quand on sera concerné..., Là vous crierez au scandal !!

Les derniers commentaires

  • TramO le 06.09.2015 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous mettez tous de côté la manipulation de la Troïka pendant des années, qui savait que ces plans enfonceraient la Grèce !! Donc vous faîtes pareil, on en reparlera quand on sera concerné..., Là vous crierez au scandal !!

  • Mirko le 06.09.2015 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Si " l'inefficacité de la zone euro est due à l'absence d'un gouvernement démocratique " , alors que dire du gouvernement grec ?!? C'est un gouvernement démocratique mais en terme d'efficacité, on ne peut guère faire pire ! Je pense que l0rsque l'on représente un pays qui gère ses finances comme un pays du tiers-monde, on devrait s'abstenir de donner des leçons aux autres !

  • TramO le 05.09.2015 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cet homme (Varoufakis) a raison !! L'Europe dicte un modèle incompatible et désastreux pour les pays !!

    • Jérome le 06.09.2015 10:04 Report dénoncer ce commentaire

      Au lieu de se préoccuper tellement de l'Europe, il devrait un peu se préoccuper de la Grèce: J'étais mi-Août encore à Athènes et toujours la même chose: On n'aime visiblement pas les factures !!

    • nico le 06.09.2015 10:42 Report dénoncer ce commentaire

      je sais pas s'il a raison mais c' est pas aux européens de payer leur trafic de compte et leur crise. Alors au lieu de pointer du doigt les autres pays, qu'il réfléchisse plutôt a savoir ou en serait son pays sans la Troïka. qu'ils assument leurs dettes dans ce cas!!!!!!!!

    • Jerome le 06.09.2015 12:11 Report dénoncer ce commentaire

      Comme quoi, il suffit juste d'être beau parleur, et les gens sont déjà impressionnés. Sauf que quand on regarde ce qu'ils ont fait lorsqu'il fallait passer au concret, on voit que c'est un zéro pointé pour ce Monsieur. Les politiciens ont encore de beaux jours devant eux !