Jeu vidéo

03 décembre 2021 20:59; Act: 04.12.2021 12:42 Print

Sony veut concurrencer le Xbox Game Pass

Selon des fuites interceptées par le magazine Bloomberg, le géant japonais compte fusionner deux offres existantes en une seule.

storybild

Les quatre logos immédiatement identifiés à la marque PlayStation. (photo: Getty Images)

Sur ce sujet
Une faute?

On se doutait que la division PlayStation n’allait pas rester les bras croisés face à la notoriété grandissante du Xbox Game Pass de son rival Microsoft, considéré comme le Netflix du jeu vidéo. Selon des informations récoltées au magazine économique Bloomberg (personnes proches du dossier et des documents qui ont pu être consultés), Sony Interactive Entertainment (SIE) planche sur un projet baptisé «Spartacus». Il consiste essentiellement en la fusion entre deux services sur abonnements existants, le PlayStation Plus et le PlayStation Now. Le premier permet aux gamers de jouer en ligne et offre une sélection mensuelle de jeux accessibles sans frais supplémentaires. Le second permet d’accéder à une sélection de jeux de générations précédentes qui peuvent être pratiqués directement depuis le cloud et parfois aussi après avoir été téléchargés.

Projet Spartacus

Les détails de ce que deviendra le projet Spartacus au moment de sa révélation officielle sont encore flous. Mais la documentation examinée par Bloomberg décrit un service à trois niveaux. Le premier comprendrait les avantages existants de PlayStation Plus. Le deuxième offrirait un large catalogue de jeux PlayStation 4 et, éventuellement, PlayStation 5. Le troisième niveau ajouterait des démos, des jeux en streaming et une bibliothèque de jeux classiques PS1, PS2, PS3 et PSP. Contacté, Sony s’est refusé à tout commentaire.

Cette offre est clairement orientée en riposte au service Game Pass de Microsoft qui fournit à ses abonnés un catalogue de jeux Xbox à gogo (sur la console et sur PC) qui intègre un nombre non négligeable de jeux multiplateformes et de jeux issus des studios de développement interne du géant américain. Ces derniers sont dès leur sortie intégrés au catalogue. Ce sera par exemple le cas pour le très attendu «Halo Infinite», le 8 décembre prochain, qui sortira à la vente au format physique (disque) et en téléchargement numérique mais aussi immédiatement pour les abonnés Game Pass. Ce dernier compte déjà plus de 18 millions de membres, croit savoir Bloomberg.

(L'essentiel/Jean-Charles Canet)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.