09 mai 2012 17:05; Act: 09.05.2012 17:20 Print

Visiter l’Égypte des pharaons dans votre salon

Grâce à une reconstitution en trois dimensions du plateau de Guizeh accessible sur Internet, pénétrer dans la pyramide de Khéops, c’est désormais possible depuis son ordinateur.

  • par e-mail

C'est la firme française Dassault Systèmes, spécialiste des logiciels de conception 3D, qui a mis au point ce projet en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Boston et son impressionnante collection d'archives sur la nécropole. En se rendant sur le site www.3ds.com/giza3D, «avec un simple ordinateur domestique, le grand public peut découvrir les merveilles de l'Égypte ancienne. Avec un écran télé 3D, les utilisateurs peuvent faire l'expérience d'une immersion stéréoscopique plus fascinante encore», assure Mehdi Tayoubi, responsable de la stratégie et du marketing interactif chez Dassault Systèmes.

La reconstitution permet au visiteur de se promener dans la nécropole, de visiter les tombes, les galeries et les chambres funéraires et de pénétrer dans les pyramides de Khéops et de Mykérinos. Ils peuvent aussi admirer les trente premiers objets qui y ont été découverts au début du XXe siècle et accéder à des photos, carnets de fouille, cartes et autres archives collectées au fil des expéditions archéologiques, explique la société dans un communiqué.

«Le plateau de Gizeh tel qu'il était au temps des anciens Égyptiens»

Au-delà du grand public, le projet Giza 3D est également destiné aux musées, qui pourront l'utiliser pour créer des salles «immersives» pour des expositions temporaires ou permanentes, ainsi qu'au monde de l'éducation et de la recherche. Dassault Systèmes a déjà doté le département d'égyptologie de l'Université de Harvard d'une salle immersive reconstituant Gizeh et les deux organisations entendent poursuivre leur collaboration pour étendre l'utilisation de ces technologies à d'autres domaines de recherche.

La technologie 3D «bouleverse durablement la façon dont l'Égypte ancienne - et tout site historique d'une manière générale - peuvent être présentés aux élèves et aux étudiants», estime Lawrence Berman, conservateur des antiquités égyptiennes au Museum of Fine Arts de Boston, où Giza 3D a été officiellement présenté mardi soir.

«La puissance de la 3D permet de découvrir et d'explorer le plateau de Gizeh tel qu'il était au temps des anciens Égyptiens, ce qui est tout simplement impossible à faire aujourd'hui avec les objets qu'abritent les musées du monde entier. Les ravages de l'érosion, les pillages et l'extension de la cité (NDLR: du Caire) ont à jamais modifié l'aspect originel de ce plateau», souligne-t-il.