Deux semaines de chute

18 décembre 2013 09:50; Act: 18.12.2013 11:25 Print

Le bitcoin perd la moitié de sa valeur

La monnaie virtuelle s'échangeait mercredi à un cours diminué de moitié par rapport à fin novembre, après l'annonce de mesures de restrictions supplémentaires en Chine.

storybild

Le bitcoin a vu son cours exploser pendant les onze premiers mois de l'année, avant de chuter depuis fin novembre. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Sur BTC China, principale plateforme d'échanges du pays, le cours du bitcoin est descendu mercredi jusqu'à 2551 yuans (305 euros) soit une dégringolade de plus de 65% par rapport à son cours de fin novembre. Début décembre, un avertissement de la banque centrale chinoise interdisant aux établissements financiers toute transaction en bitcoins avait fait dévisser la monnaie virtuelle, faisant se volatiliser en une heure l'équivalent de plus de 3,5 milliards d'euros à l'échelle mondiale.

Le cours du bitcoin s'était dans un premier temps légèrement repris, mais son repli s'est sévèrement accéléré cette semaine après l'annonce dans un média chinois de nouvelles mesures de restriction dans le pays. Ainsi, selon des informations du journal financier Diyi Caijing Ribao, les autorités chinoises ont interdit les opérations impliquant des bitcoins aux plateformes de paiements en ligne, tel le très populaire Alipay, un service du géant chinois du commerce électronique Alibaba.

Cours multiplié par 92 en onze mois

Selon le média, cette interdiction a été décrétée lors d'une réunion à huis clos de la banque centrale. L'information a exacerbé la nervosité des spéculateurs chinois, précipitant un nouvel accès de faiblesse de la monnaie virtuelle. La Chine est le premier marché pour les échanges de bitcoins. Cette «e-monnaie», inventée en 2009 et émise à partir de codes informatiques complexes, peut être stockée dans des portefeuilles électroniques et échangée de gré à gré via des plateformes sur Internet contre des devises réelles, sans passer par le système bancaire.

Avant sa dégringolade, le cours du bitcoin en yuans sur BTC China a explosé cette année, passant de 82,29 yuans (59,75 euros) au 1er janvier à un sommet de 7 588,88 yuans (5 511 euros) le 30 novembre, sa valeur étant multipliée par 92 en onze mois.

Un avertissement posté mercredi sur le site Internet de BTC China indiquait que «suite à de nouveaux règlements issus par le gouvernement, la plateforme va suspendre les dépôts en yuans». Le message poursuivait cependant: «Restez assurés que BTC China continuera normalement ses opérations». Par ailleurs, BTC China et son principal concurrent chinois OKCoin ont tous deux annoncé qu'ils avaient recommencé à imposer des frais de transactions à leurs usagers, disant vouloir ainsi freiner la spéculation et lutter contre les manipulations de cours.

(L'essentiel Online/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Manu le 18.12.2013 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprend pas trop pourquoi on s'étonne de la volatilité du bitcoin qui n'a pas de valeur intrinsèque. Si s'averait que l'algorithme d'echange des bitcoin avait une faille, il vaudrait 0.

  • Emile Anthony le 18.12.2013 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    imposer des frais de transaction, pour limiter la spéculation: une taxe Tobin en quelque sorte. Sans autorité centrale, sans règles, et sans traçabilité réelle des acteurs présents sur le marché, c'est une goutte d'eau. En plus, l'absence de frais de transaction était sensé être un des avantages de cette monnaie, par rapport aux monnaies classiques. Le chien se mord la queue.

  • serge/durand le 18.12.2013 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est que mon avis, mais la chute du cours ne fait que commencer, je m'appuie sur les tendances graphiques ( bitcoincours.com )

Les derniers commentaires

  • Manu le 18.12.2013 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprend pas trop pourquoi on s'étonne de la volatilité du bitcoin qui n'a pas de valeur intrinsèque. Si s'averait que l'algorithme d'echange des bitcoin avait une faille, il vaudrait 0.

    • sergio le 19.12.2013 14:55 Report dénoncer ce commentaire

      Comme tout code informatique, rien n'est à l'abri de manipulations. D'ailleurs rien ne nous garantit que le piratage du "bitcoin mining" n'a pas encore eu lieu. Etant donné la nature du bitcoin, un blackhat expérimenté se ferait facilement beaucoup d'argent.

  • serge/durand le 18.12.2013 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est que mon avis, mais la chute du cours ne fait que commencer, je m'appuie sur les tendances graphiques ( bitcoincours.com )

  • Emile Anthony le 18.12.2013 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    imposer des frais de transaction, pour limiter la spéculation: une taxe Tobin en quelque sorte. Sans autorité centrale, sans règles, et sans traçabilité réelle des acteurs présents sur le marché, c'est une goutte d'eau. En plus, l'absence de frais de transaction était sensé être un des avantages de cette monnaie, par rapport aux monnaies classiques. Le chien se mord la queue.