BUG

02 juillet 2012 10:28; Act: 02.07.2012 15:39 Print

La seconde de trop qui a perturbé le web

Des sites populaires de la Toile ont connu des problèmes de fonctionnement suite à l'ajustement de l'horloge atomique.

storybild

L'année bissextile 2012 bénéficie d'un jour et d'une seconde supplémentaires.(photo: Keystone)

  • par e-mail

Une seule seconde peut parfois faire une grande différence. De grands noms de la Toile utilisant le Network Time Protocol (NTP) l’ont compris à leurs dépens ce dernier week-end. L'introduction dimanche à 01:59:59 (heure suisse) d'une seconde intercalaire au Temps universel coordonné (UTC), pour compenser les effets liés à l'irrégularité de la rotation de la Terre, a en effet perturbé divers sites web et applications populaires.

Le système d'exploitation Linux et la plate-forme d'applications Java ont été incapables de gérer cet ajustement temporel créant des dommages collatéraux, explique le magazine Wired. Ainsi de Gawker à Mozilla, en passant par Reddit, Foursquare, LinkedIn, Yelp, Meetup ou encore StumbleUpon et bien d'autres grands acteurs de la Toile ont connu des problèmes liés à cette correction d'horloge imposée par le ralentissement de la rotation terrestre.

Un bug anticipé par certains

Il aura finalement fallu quelques heures aux sites touchés par le bug pour régler les problèmes liés à cette seconde additionnelle, alors que d'autres, comme Google, s'y étaient déjà préparés. Dans un billet publié sur son blog en septembre 2011, le géant du web explique comment il se prémunit, en ajoutant progressivement quelques millisecondes à ses horloges de système avant l'arrivée officielle de la seconde intercalaire.

«Cela signifie que quand arrive le moment d'ajouter une seconde de plus à minuit, nos horloges l'ont déjà prise en compte, en faussant le temps pendant la journée», écrit la firme de Mountain View.

(L'essentiel Online/man)