Départ de l'entreprise

05 février 2016 10:52; Act: 05.02.2016 10:55 Print

Google Search perd sa tête pensante

Amit Singhal, le responsable du moteur de recherche de Google, a annoncé son départ, après 15 ans de service.

storybild

En 2013, Amit Singhal avait présenté le nouvel algorithme de pertinence Hummingbird (colibri) pour son moteur de recherche, à Menlo Park, en Californie. (photo: Stephen lam)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Arrivé en 2000 chez Google, Amit Singhal, 47 ans, vice-président chargé du développement du moteur de recherche de Google et l'un des piliers du géant du web, quittera son poste à partir du 26 février prochain. C'est ce qu'il a annoncé sur le réseau social Google+, où il explique sa décision. Elle est motivée par l'envie de passer plus de temps avec sa famille et de se consacrer à des œuvres philanthropiques.

En 2001, il s'était distingué en réécrivant l'algorithme de Google Search. Selon le site spécialisé Re/code, il sera remplacé par John Giannandrea, qui supervise les activités liées à l'intelligence artificielle au sein de l'entreprise, un domaine qui gagne toujours plus en importance chez Google.

Il a notamment chapeauté le lancement du Knowledge Graph, la technologie permettant d'afficher des résultats structurés complémentaires à la liste classique de liens, sur la colonne droite du moteur de recherche.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • IT_Jack le 05.02.2016 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour ces algorithmes rapides et precis, maintant laisson place a la nouvelle generation.

Les derniers commentaires

  • IT_Jack le 05.02.2016 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour ces algorithmes rapides et precis, maintant laisson place a la nouvelle generation.

    • Dommage le 06.02.2016 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Si on avait dit la même chose à A. Einstein...