Lecture erronée du contrat

08 décembre 2011 08:28; Act: 08.12.2011 14:27 Print

Apple n'a pas les droits de l'iPad en Chine

Grâce à une décision de justice, Proview Technology, qui avait déposé le nom «iPad» dès 2000, peut réclamer 1,5 milliard de dollars au fabricant américain.

storybild

En Chine comme ailleurs dans le monde, la tablette a fait un tabac. (AFP)

  • par e-mail

La polémique durait depuis plusieurs mois, mais désormais le tribunal de la ville de Shenzen a tranché. Apple ne dispose pas de l’antériorité de la marque iPad. La firme de Cupertino accusait Proview Technology d’utiliser illégalement le nom donné à sa tablette. En 2009, la marque à la pomme avait racheté pour l’équivalent de 40 000 euros le terme «iPad», déposé dès 2000 par l’entreprise taïwanaise. Mais il y avait un hic: une clause du contrat réservait à Proview le droit d’utiliser cette marque en Chine, selon l’agence de presse Xinhua. Apple aurait mal lu le contrat.

Fabricant d’écrans plats au bord de la faillite, et en redressement judiciaire, Proview pourrait tirer profit de ce jugement. Selon le site spécialisé itExpresso.fr, l’entreprise réclame à Apple 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) pour utilisation sans autorisation de sa marque en Chine et aux États-Unis. À moins d’un accord, le géant américain devra donc débourser cette somme.

Ce n’est pas tout. Samedi dernier, Apple a aussi perdu un autre procès contre Samsung. La justice américaine a refusé d’interdire la vente de la Galaxy Tab 10.1 du fabricant coréen, rapporte le quotidien Les Échos.

L'essentiel Online avec gim