Samsung contre Apple

08 décembre 2011 18:06; Act: 09.12.2011 13:02 Print

L'iPhone 4S pas interdit en France

La justice française a débouté jeudi le géant sud-coréen de l'électronique qui réclamait en référé l'interdiction de l'iPhone 4S, sous prétexte qu'Apple aurait contrefait plusieurs brevets.

storybild

La procédure lancée en France par Samsung contre Apple n'a pas abouti. Le constructeur coréen a même été condamné à payer 100 000 euros de frais de justice.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Samsung devra même payer à Apple 100 000 euros de frais de justice. Samsung a engagé plusieurs actions en justice dans le monde contre la marque à la pomme. Titulaire de trois brevets concernant la technologie UMTS (une sous-catégorie de la technologie 3G), il attaque Apple au motif que les iPhone 3G et 3GS, l'iPhone4, et les iPad 1 et 2, mais uniquement dans leur version 3G, contreferaient les brevets de Samsung.

Le 7 octobre, Samsung avait assigné en référé le géant américain devant le tribunal de grande instance de Paris afin qu'il lui soit interdit «de fabriquer, importer, offrir en vente, mettre dans le commerce, utiliser et détenir» l'iPhone 4S, sous astreinte de 100 000 euros par téléphone vendu. Samsung réclamait également le retrait des réseaux de distribution des iPhone 4S déjà vendus. Mais dans son ordonnance, la juge des référés du tribunal de grande instance de Paris, Marie-Christine Courboulay, a estimé que «la vraisemblance de la contrefaçon alléguée par les sociétés Samsung n'est pas établie».

Bataille juridique

Le conflit entre les groupes coréen et américain remonte à l'été 2010, rappelle le tribunal dans son ordonnance. Apple accuse alors Samsung de reproduire dans ses smartphones et tablettes informatiques de la gamme Galaxy les caractéristiques et les fonctionnalités de ses propres produits (notamment MacBook, iPhone et iPad). En avril 2011, Apple finit par assigner Samsung en contrefaçon de plusieurs brevets. Cette initiative d'Apple est immédiatement suivie d'une contre-attaque de Samsung qui entame à son tour des procédures contre Apple au Japon, en Corée, en Italie et au Royaume-Uni.

Selon le tribunal, le contentieux, devenu mondial, s'étend à ce jour «à neuf pays dont la France». Selon les pays, la justice donne raison tantôt à l'un, tantôt à l'autre. À Paris, outre son action en référé, Samsung a engagé une action au fond devant la 3e chambre du TGI. Concernant le référé rendu jeudi, le tribunal a constaté «l'existence d'une contestation sérieuse quant à la vraisemblance de la contrefaçon alléguée» par Samsung, ainsi que «le caractère disproportionné de la mesure d'interdiction demandée». En conséquence, il a débouté Samsung de toutes ses demandes.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Moimeme le 09.12.2011 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Galaxy Tab plus interdite de vente en Australie... n'oubliez pas de faire un article là dessus aussi...

Les derniers commentaires

  • Moimeme le 09.12.2011 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Galaxy Tab plus interdite de vente en Australie... n'oubliez pas de faire un article là dessus aussi...