Initiative originale

28 septembre 2016 11:42; Act: 28.09.2016 12:18 Print

Des Apple Watch pour «vivre plus sainement»

L'assureur-santé américain Aetna a décidé de fournir gratuitement ou à prix réduit des montres connectées à ses salariés et à certains de ses clients.

storybild

Le partenariat avec Aetna pourrait donner un coup de pouce aux ventes de l'Apple Watch, qui ont chuté de 55% sur un an. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À partir de cet automne, Aetna va proposer des montres connectées d'Apple à «une sélection de larges employeurs et de clients individuels», et il affirme dans son communiqué qu'il sera «le premier assureur-santé majeur aux États-Unis» à prendre à sa charge une portion importante du prix de l'appareil. Le groupe dit aussi vouloir fournir la montre gratuitement à ses près de 50 000 salariés «afin de les encourager à avoir des vies plus productives et saines».

Parallèlement, le groupe dit vouloir développer en collaboration avec Apple des applications pour les appareils mobiles de la marque (l'Apple Watch mais aussi l'iPhone et la tablette iPad), pour par exemple rappeler aux gens de prendre leurs médicaments ou leur permettre de payer leurs factures médicales par l'intermédiaire du service de paiement mobile Apple Pay.

Récompenser les clients à la vie saine

«Ce n'est que le début - nous sommes impatients d'utiliser ces outils pour améliorer la santé et aider les gens à avoir des journées plus saines», a commenté le PDG d'Aetna, Mark Bertolini, cité dans le communiqué. Certains analystes évoquent depuis longtemps l'intérêt potentiel pour les assureurs des accessoires vestimentaires connectés, utilisés de manière croissante par les consommateurs pour surveiller leur activité physique, les calories qu'ils dépensent, la qualité de leur sommeil, ou encore leur rythme cardiaque.

Ils font valoir que les assureurs pourraient par exemple récompenser par des incitations financières leurs clients menant une vie saine, et donc moins susceptibles d'avoir des problèmes de santé. Aetna a déjà depuis plusieurs années un système prévoyant de rembourser tout ou partie des frais de ses clients qui s'inscrivent à un club de gym ou à des services censés les aider à mieux se nourrir ou à perdre du poids.

Le partenariat avec Aetna pourrait aussi donner un coup de pouce aux ventes de l'Apple Watch: la marque à la pomme ne fournit pas ses chiffres de vente, mais le cabinet de recherche IDC a estimé que 1,6 million d'unités avaient été écoulées au deuxième trimestre, un niveau en chute de 55% sur un an. Le partenariat avec Aetna s'inscrit aussi dans le cadre d'efforts d'Apple pour renforcer l'usage de ses appareils en entreprise, après déjà des accords de coopération avec IBM, Cisco ou SAP.

(L'essentiel/afp)