États-Unis

28 décembre 2017 17:56; Act: 28.12.2017 18:04 Print

Le patron d'Apple doit se déplacer en jet privé

Tim Cook, le directeur général d'Apple, qui a gagné plus de 100 millions de dollars cette année, est obligé de se déplacer en avion privé pour des raisons de sécurité.

storybild

Tim Cook doit voyager en jet privé aux frais d'Apple pour raisons de sécurité. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«La sécurité personnelle de nos employés est une préoccupation majeure pour Apple et ses actionnaires», souligne le groupe de Cupertino (Californie). «Nous ne considérons pas que les mesures de sécurité offertes à nos employés sont un avantage personnel mais plutôt des dépenses nécessaires et raisonnables qui sont au bénéfice d'Apple», ajoute-t-on de même source.

«En tant que mesure supplémentaire pour Tim Cook, le conseil d'administration demande qu'il utilise un avion privé pour tous ses déplacements professionnels et personnels. Cette politique a été appliquée en 2017 dans l'intérêt de sa sécurité et de l'efficacité basé sur notre visibilité internationale et le rôle très public de Tim Cook comme CEO», souligne Apple.

Première capitalisation boursière

Selon les documents transmis à la Commission des opérations en Bourse (SEC), cette seule mesure a coûté à Apple cette année plus de 93 000 dollars, l'ensemble des dépenses pour assurer la protection de Tim Cook s'élevant à plus de 224 000 dollars.

Par ailleurs, selon ces mêmes documents, Tim Cook a reçu au total quelque 102 millions de dollars de salaire, bonus et stock-options en 2017, se décomposant en 3 millions de salaire, 9,3 millions de bonus et 89,2 millions de dollars en actions du groupe.

Apple est aujourd'hui la première capitalisation boursière mondiale avec près de 900 milliards de dollars et son chiffre d'affaires annuel est de l'ordre de 230 milliards de dollars. Tim Cook le dirige depuis 2011 après la démission puis le décès de son fondateur Steve Jobs.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • red le 28.12.2017 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a bon c pour ca 1000€ pour leur dernier ca coute le kerosene.

Les derniers commentaires

  • red le 28.12.2017 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a bon c pour ca 1000€ pour leur dernier ca coute le kerosene.