Macbook pro 3G

01 septembre 2011 09:32; Act: 01.09.2011 10:17 Print

Vendu sur eBay, Apple retrouve son prototype

La firme de Cupertino a demandé à un Américain de lui rendre le prototype de MacBook qu'il venait de mettre en vente sur eBay.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le prototype de MacBook Pro muni d’une antenne 3G mis en vente sur eBay au début du mois dernier, puis retiré des enchères à la demande d'Apple, devrait bientôt retourner à son lieu d’origine, à savoir chez la firme à la pomme. Cette dernière a en effet contacté le vendeur pour que l'appareil lui soit restitué.

Le site Cnet.com en dit un peu plus aujourd’hui sur le parcours insolite du prototype. Son propriétaire, Carl Frega, un Américain de Caroline du Nord, l’avait acheté sur le site de petites annonces Craigslist plus tôt cette année, dans le but de récupérer des pièces détachées pour son entreprise de réparation. C’est en déballant l’appareil, datant de 2007, qu’il s'était rendu compte qu’il ne ressemblait à aucun autre ordinateur portable commercialisé par Apple. Ce modèle dispose en effet d’un emplacement pour une carte SIM et une antenne pour une connexion 3G.

Il y a trois mois, Carl Frega avait alors publié des photos sur le forum d’Anandtech sans susciter de grand intérêt. Il avait alors décidé d’y apporter quelques modifications: il avait changé le disque dur du MacBook Pro et réinstallé le système d’exploitation Mac OS X Snow Leopard pour pouvoir le revendre sur Craigslist.

L'ordinateur avait ensuite changé de mains. Le nouveau propriétaire avait dû l'apporter dans un Apple Store à cause de dysfonctionnements pour le faire réparer. Mais, le prototype ne possédant pas de numéro de série valable et signalé comme intégrant de nombreuses pièces tierces, le Genius Bar avait refusé de le réparer. Résultat: le nouvel acheteur avait porté plainte contre le vendeur et avait réussi à le faire condamner. Carl Frega s'est retrouvé donc à verser 740 dollars mais a pu au passage récupérer le prototype. Ce dernier a été remis en vente sur eBay avec succès, les enchères montant jusqu'à 70 000 dollars avant que la vente ne soit interrompue. La suite est connue.

(L'essentiel Online/MAN)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • et hop ! le 01.09.2011 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Alors, on a du mal à publier mon commentaire ??? Dur d'être "journaliste" en ces temps difficiles ...

Les derniers commentaires

  • et hop ! le 01.09.2011 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Alors, on a du mal à publier mon commentaire ??? Dur d'être "journaliste" en ces temps difficiles ...