Messagerie

06 septembre 2017 10:36; Act: 06.09.2017 12:14 Print

WhatsApp lance une version business de l'app

Le service de messagerie va tester des services payants aux entreprises, un moyen pour son propriétaire Facebook de diversifier ses sources de revenus.

storybild

Facebook cherche à monétiser son app de messagerie WhatsApp. (photo: Patrick Sison)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«De plus en plus de gens utilisent WhatsApp pour communiquer avec des entreprises que ce soit pour passer une commande dans une boulangerie locale ou rechercher de nouvelles tendances dans une boutique de vêtements», a expliqué le service de messagerie instantanée sur son blog officiel, ajoutant que «la façon dont cela se déroule sur WhatsApp est plutôt rudimentaire».

Or, certaines entreprises «veulent une présence officielle, un profil vérifié pour que les gens puissent différencier une entreprise d'une personne, et un moyen facile de répondre aux messages».

Une version «entreprise» de l'app

WhatsApp va donc tester une «application gratuite WhatsApp Business pour les petites entreprises, ainsi qu'une solution pour les grandes entreprises opérant à large échelle avec une base de clients internationaux», qui pourront ainsi «fournir des notifications utiles à leurs clients, telles que des horaires de vol, confirmations de livraison, et autres informations», détaille encore WhatsApp, qui revendique plus d'un milliard d'utilisateurs quotidiens.

La version «entreprise» de la messagerie sera dans un premier temps gratuite mais certains outils deviendront ensuite payants pour les grosses sociétés, a précisé WhatsApp. Pour informer les utilisateurs d'un compte professionnel, dont le numéro de téléphone a été vérifié, un badge vert apparaîtra à côté de son nom de contact, explique encore la plateforme.

Facebook tire la quasi-totalité de ses revenus de la publicité mais manque désormais de place pour en insérer davantage sur le réseau social, d'où sa volonté de chercher de nouveaux débouchés, notamment sur ses services de messagerie Messenger ou WhatsApp.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arno le 07.09.2017 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, le monde avance.

  • RamBo le 07.09.2017 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Communication "officielle", "professionnelle" via WhatsApp ????? Mais le monde devient ridicule !

Les derniers commentaires

  • Arno le 07.09.2017 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, le monde avance.

  • RamBo le 07.09.2017 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Communication "officielle", "professionnelle" via WhatsApp ????? Mais le monde devient ridicule !