«Watch»

10 août 2017 16:49; Act: 11.08.2017 13:20 Print

Facebook marche sur les plates-​​bandes de YouTube

Facebook lance un nouveau service vidéo qui permettra de regarder des émissions, du sport ou des séries directement sur le réseau social.

storybild

Dans un premier temps, Watch ne sera disponible que pour un petit groupe d'utilisateurs de Facebook aux États-Unis

  • par e-mail
Sur ce sujet

Ce service baptisé «Watch» inclura toute une gamme de contenu, documentaires, comédies, sports en direct a annoncé mercredi soir le réseau social dans un communiqué. Ce sera «un endroit où vous pourrez découvrir ce que vos amis regardent et suivre vos séries et créateurs favoris pour ne manquer aucun épisode», a déclaré Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. «Vous pourrez discuter et vous connecter avec des gens pendant un épisode et vous joindre à des groupes qui aiment les mêmes séries et créer une communauté», a-t-il ajouté.

Facebook a financé certains créateurs pour alimenter le service. Les premiers contenus comprennent une émission du blogueur Nusseir Yassin, «Nas Daily», qui propose des vidéos avec ses fans du monde entier, et une autre émission animée par l'auteur et conférencier Gabby Bernstein. «Watch» diffusera également toutes les semaines un match de la première ligue de Baseball. «Notre objectif est que Watch devienne une plateforme où tous les créateurs et producteurs trouvent leur public, forment une communauté de fans et gagnent de l'argent avec leur travail», a indiqué Nick Grudin, vice-président des partenariats médias de Facebook.

«Le modèle ressemble beaucoup à YouTube»

Dans un premier temps, Watch ne sera disponible que pour un petit groupe d'utilisateurs de Facebook aux États-Unis, avant de s'ouvrir plus largement aux utilisateurs américains dans les semaines qui viennent. Les créateurs pourront monétiser leurs contenus grâce à des spots publicitaires. Le lancement est limité à des vidéos scénarisées et professionnelles, mais Watch place Facebook en concurrence potentielle d'une plateforme comme YouTube (qui appartient à Alphabet, la maison mère de Google), et à terme d'autres services de streaming comme Netflix si cette fonctionnalité séduit un large public.

«Le modèle ressemble beaucoup à YouTube», note Jan Dawson, un analyste médias de Jackdaw Research qui remarque que ces derniers mois les applications vidéos de Facebook mettent en place une large structure «avec des vidéos recommandées ou "likées" par vos amis, celles que vous sauvegardez, celles qui sont les plus populaires», ajoute-t-il. Facebook avait déjà lancé une fonctionnalité de vidéos en direct avec FaceBook Live et fait part de son intention d'investir dans des contenus vidéos pour faire venir encore davantage d'annonceurs.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste mon avis le 11.08.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tellement de trucs, machins et bidules en tout genre qui sont apparus, se greffent ou se développent sur FB que ce réseaux est devenu complètement ingérable (à mes yeux!)....d'ailleurs dernier poste en octobre 2016...l'architecture d'un site traditionnel ou d'un blog étant à nouveau redevenu bien plus conviviale, personalisé et structuré qu'un ce gros machin difforme qu'est devenu FB! Professionellement ET personnellement parlant!

Les derniers commentaires

  • Juste mon avis le 11.08.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tellement de trucs, machins et bidules en tout genre qui sont apparus, se greffent ou se développent sur FB que ce réseaux est devenu complètement ingérable (à mes yeux!)....d'ailleurs dernier poste en octobre 2016...l'architecture d'un site traditionnel ou d'un blog étant à nouveau redevenu bien plus conviviale, personalisé et structuré qu'un ce gros machin difforme qu'est devenu FB! Professionellement ET personnellement parlant!