Nouveaux contenus

01 février 2018 07:53; Act: 01.02.2018 10:22 Print

Les internautes restent moins sur Facebook

Le réseau social a indiqué que les utilisateurs avaient passé un peu moins de temps sur la plateforme en 2017 qu'en 2016, du fait de quelques réformes entreprises.

storybild

Le réseau social de Mark Zuckerberg se porte bien mais a dû prendre quelques mesures pour faire face aux défis et critiques. (photo: AFP/Paul Marotta)

Sur ce sujet

Facebook est toujours en grande forme financièrement mais ses plus de deux milliards d'utilisateurs ont passé moins de temps sur le réseau fin 2017, en raison des changements apportés par le réseau social, engagé dans une réforme de ses contenus. Notant que 2017 a été une année «forte» pour le groupe, son patron Mark Zuckerberg a aussi relevé qu'elle avait été difficile, citant «le débat autour de l'utilité des réseaux sociaux» et «les usages détournés de la plateforme, notamment l'ingérence d'autres États, la diffusion d'informations fausses, sensationnalistes et clivantes».

Décidé à contrer ces critiques, Facebook s'est lancé dans des réformes de ses contenus, dont certaines, comme la limitation des vidéos virales, sont intervenues fin 2017. Des modifications qui ont entraîné une baisse de 5% du temps passé sur le réseau au dernier trimestre, a précisé M. Zuckerberg, qui a aussi relevé une baisse du nombre d'usagers actifs quotidiens aux États-Unis et au Canada entre le troisième et le quatrième trimestre. «Aider les gens à communiquer est plus important que de les pousser à passer le plus de temps possible sur Facebook», a assuré M. Zuckerberg, qui s'attend à ce que la tendance à la baisse du temps passé sur sa plateforme se poursuive.

D'autant que depuis le début de l'année, le groupe a annoncé de nouvelles réformes, comme la limitation des publications institutionnelles (médias, marques...) au profit des publications d'amis et famille. En résumé, ont expliqué les responsables de Facebook, il s'agit de faire primer la qualité sur la quantité, les interactions entre utilisateurs plutôt que la consommation passive de contenus. Le groupe a aussi beaucoup plus dépensé en 2017 qu'en 2016, notamment via des embauches pour lutter contre les contenus problématiques. Le groupe compte 25 105 employés, 47% de plus qu'à fin 2016. Les dépenses (vidéo, sécurité, recherche...) devraient encore augmenter en 2018.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Je vis dans le monde réel! le 01.02.2018 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    A part garder un contact pour des groupe de travail et des réunions avec des amis géographiquement lointains via l'app msn, cà m'est utile. Pour le reste, c-à-d regarder des vidéos partagées des centaines de fois et déja connues depuis des années pour la plupart, savoir qu'un pote ne soupera pas ce soir parce qu'il a un peu mal au ventre, que mon voisin à 3 chiots à donner et que l'infirmière a écrasé le dentier du tonton Paul, je m'en tape comme de l'an 40! Donc cela fait des mois et des mois, si pas des années que mon mur est totalement inactif et que celui des autres ne m'intéresse pas!!

  • Gillou le 01.02.2018 08:46 Report dénoncer ce commentaire

    Normal, trop de pub, trop de Pet alert, de chaines de joie, et de betises, le fond a été perdu ...

  • Virtual insanity le 01.02.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    J'allais tous les jours sur Fb avant, puis de moins en moins et au final plus du tout. On fait vite le tour, la raison est simple. On finit tous par devenir le cliché de ce que l'on est... Dès que je l'ai compris j'ai arrêté de poster.

Les derniers commentaires

  • La faute à qui ? le 01.02.2018 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est parce qu'ils sont plus souvent sur l'essentiel.lu

  • Je vis dans le monde réel! le 01.02.2018 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    A part garder un contact pour des groupe de travail et des réunions avec des amis géographiquement lointains via l'app msn, cà m'est utile. Pour le reste, c-à-d regarder des vidéos partagées des centaines de fois et déja connues depuis des années pour la plupart, savoir qu'un pote ne soupera pas ce soir parce qu'il a un peu mal au ventre, que mon voisin à 3 chiots à donner et que l'infirmière a écrasé le dentier du tonton Paul, je m'en tape comme de l'an 40! Donc cela fait des mois et des mois, si pas des années que mon mur est totalement inactif et que celui des autres ne m'intéresse pas!!

    • RamBo le 02.02.2018 14:50 Report dénoncer ce commentaire

      Des groupes de travail sur Face-de-Bouc ???? Infernal !

  • Virtual insanity le 01.02.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    J'allais tous les jours sur Fb avant, puis de moins en moins et au final plus du tout. On fait vite le tour, la raison est simple. On finit tous par devenir le cliché de ce que l'on est... Dès que je l'ai compris j'ai arrêté de poster.

  • Gillou le 01.02.2018 08:46 Report dénoncer ce commentaire

    Normal, trop de pub, trop de Pet alert, de chaines de joie, et de betises, le fond a été perdu ...