Sur la Toile

21 décembre 2017 22:16; Act: 22.12.2017 15:32 Print

Facebook veut mieux traquer les «fake news»

Facebook, constatant une nouvelle fois la complexité de la lutte contre les «fake news» pullulant sur le réseau social, a annoncé jeudi une nouvelle stratégie pour les signaler.

storybild

Le réseau social veut agir plus efficacement. (photo: AFP)

Sur ce sujet

L'an dernier, le groupe s'était lancé dans une série de mesures destinées à réduire la circulation de fausses informations, notamment en réduisant la diffusion de publications provenant de sources douteuses, en nouant des partenariats avec des organisations extérieures vérifiant la véracité des infos («fact-checking») ou encore en apposant une icône figurant un triangle rouge («red flag») près de certaines publications relevant de «fake news» selon les critères du «fact-checking».

Avec le recul, Facebook juge qu'en fait, l'icône d'alerte n'est pas efficace et peut même conduire aux effets inverses de ceux espérés. En interrogeant les utilisateurs, «nous avons appris que chasser la désinformation est un défi», écrivent non sans une certaine candeur des responsables en charge de ces questions chez Facebook. «Inscrire simplement que quelque chose est "faux" ou "controversé" ne veut pas forcément dire que nous serons en mesure de faire changer d'avis (le lecteur) sur la véracité des faits. En fait, des études laissent penser qu'un vocabulaire trop fort ou certains visuels (comme une icône rouge) peuvent avoir des effets contre-productifs et ancrer plus profondément les opinions», poursuivent-ils.

Une approche moins frontale

À la place, Facebook a décidé de proposer désormais à l'utilisateur s'apprêtant à partager un lien douteux, de lire au préalable ce qu'en disent les partenaires en charge du «fact-checking». Selon le groupe, qui a commencé à tester cette nouvelle idée cet été, cette approche moins frontale limite le nombre de «partages» de fausses infos. Facebook, comme Twitter et Google, est accusé depuis des mois de servir de plate-forme aux «fake news», des accusations qui ont pris un tournant très politique depuis l'élection de Donald Trump l'an dernier, la Russie étant accusée par Washington d'avoir cherché à influer sur la campagne en utilisant, entre autres, les réseaux sociaux.

Facebook communique donc énormément sur le sujet. Récemment, le PDG du groupe Mark Zuckerberg avait même assuré que la chasse aux contenus problématiques (fausses infos, apologie du terrorisme etc...) passait avant le souci de faire des bénéfices. L'Agence France-Presse (AFP) figure parmi les médias partenaires de Facebook pour le «fact-checking».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JT le 23.12.2017 15:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la meilleure blague de fin d'année... Le contrôle total de la sois disant vrai information lol

  • ITA le 26.12.2017 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et comment fb pourra distinguer le vrai du faux ??????? c'est vraiment du n'imp !!!!!!!

  • ITA le 04.01.2018 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ils vont se baser sur quoi pour définir une info comme fake ?

Les derniers commentaires

  • ITA le 04.01.2018 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ils vont se baser sur quoi pour définir une info comme fake ?

  • ITA le 26.12.2017 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et comment fb pourra distinguer le vrai du faux ??????? c'est vraiment du n'imp !!!!!!!

  • JT le 23.12.2017 15:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la meilleure blague de fin d'année... Le contrôle total de la sois disant vrai information lol

    • RamBo le 23.12.2017 17:06 Report dénoncer ce commentaire

      Face-de-Bouc est un "fake" en soi. C'est une de plus grosses débilités que l'humanité a pu "inventer" :-))))