Récupération de données

17 avril 2018 08:01; Act: 17.04.2018 12:22 Print

Même si vous n'y êtes pas, Facebook collecte tout

Facebook, embourbé dans un scandale de détournement d'informations personnelles, a confirmé lundi qu'il collectait les données d'internautes y compris lorsqu'ils n'étaient pas sur le réseau social.

storybild

Facebook a confirmé qu'il collecte des données au-delà de ses utilisateurs. (photo: AFP/Nicolas Asfouri)

Sur ce sujet

Interrogé à ce sujet plusieurs fois la semaine dernière au cours de ses auditions au Congrès, le PDG Mark Zuckerberg avait déjà expliqué que le groupe collectait bien d'autres données que celles que ses usagers partagent sur leur profil. Dans un texte publié lundi sur le blog de Facebook, David Baser, un responsable "produit" du groupe, détaille comment le réseau "récupère des données d'autres sites Internet ou applications" utilisant l'un des nombreux "outils" marketing Facebook, qui leur permettent de mesurer l'impact de leurs annonces sur le réseau, mais aussi en dehors du réseau social.

Par exemple, Facebook récupère des informations lorsqu'un utilisateur clique sur le bouton "J'aime" ou "Partager" sur un autres site (un article sur un site d'information par exemple) ou qu'il accède à un site ou une application via son "login" (ses identifiants) Facebook. Mais les annonceurs qui passent des pubs sur Facebook peuvent aussi les diffuser en dehors du réseau social, sur un autre site ou application, c'est un autre outil marketing proposé par le groupe.

La main sur des données à leur insu

Lorsqu'un internaute clique sur cette publicité d'un annonceur qui fait partie du réseau d'annonceurs de Facebook, ce dernier récupère aussi certaines infos. Ainsi "lorsque vous visitez un site ou une application qui utilise nos services, nous recevons des informations même si vous êtes déconnecté ou si vous n'avez pas de compte Facebook. C'est parce que les autres applis ou sites ne savent pas qui utilise Facebook", écrit M. Baser, qui précise que beaucoup d'autres entreprises récoltent des données de ces différentes façons, comme notamment Twitter ou Google.

Parmi les informations récupérées, l'adresse IP, le navigateur (Chrome, Safari, Explorer...) ou encore le système d'exploitation de l'appareil (Android, Windows etc...). "Nous exigeons des sites et applications qui utilisent nos outils de vous dire qu'ils collectent des informations et qu'ils les partagent avec nous et (exigeons) qu'ils vous en demandent l'autorisation", écrit encore David Baser. C'est via une application tierce proposée sur Facebook que la firme britannique Cambridge Analytica a mis la main sur les données de dizaines de millions d'usagers Facebook, à leur insu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • IRL pour de vrai le 17.04.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Quittez tout ça, vous n'en avez pas besoin. Il fait beau, profiter de la vraie vie, avec des vraies personnes. Zuckerberg ou même Pichai (pdg Google) sont assez riches.

  • torolkozo le 17.04.2018 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Nous recevons des informations même si vous êtes déconnecté ou si vous n'avez pas de compte Facebook" disent-ils, ce qui est honteux. Il faut utiliser des add-blocks et essayer autant que possible de ne pas être tracé mais est-ce vraiment possible? C'est sans parler des services de Google sous Android d'ailleurs ...

Les derniers commentaires

  • IRL pour de vrai le 17.04.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Quittez tout ça, vous n'en avez pas besoin. Il fait beau, profiter de la vraie vie, avec des vraies personnes. Zuckerberg ou même Pichai (pdg Google) sont assez riches.

  • torolkozo le 17.04.2018 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Nous recevons des informations même si vous êtes déconnecté ou si vous n'avez pas de compte Facebook" disent-ils, ce qui est honteux. Il faut utiliser des add-blocks et essayer autant que possible de ne pas être tracé mais est-ce vraiment possible? C'est sans parler des services de Google sous Android d'ailleurs ...

    • Pragmatique le 17.04.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      Adblock bloquent seulement les "ads". Lorsque vous acceptez les conditions d'utilisation de FB, c'est écrit clairement que vous acceptez l'installation de cookies permettant à FB de récupérer vos différentes données personnelles (surveiller toutes les activités de votre pc/tablettes/smart) et également toutes vos informations de surf et ce, peut importe que vous soyez connecté ou non car un thread attend en background de pouvoir envoyer tout le contenu récupérer dès qu'une connectivité est détectée. Même mieux, sur smart, il attend que Vous ayez du wifi pour ne pas bouffer votre forfait 4G!!

    • Pragmatique le 17.04.2018 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      Une seule véritable solution théorique : ne pas avoir de compte FB ni d'amis qui ont FB. Bref, impossible! Car FB récupère également la liste de vos contacts : nom, prénom, numéro de téléphone, adresses e-mail etc. Cela leur permet, via la vente et échange des infos avec d'autres sociétés privées de pouvoir mieux cernés et cibler au niveau publicitaire, par exemple, qqn qui n'a pas de compte FB et surf "simplement" sur le net. Sans le savoir, les pubs qui lui seront proposées seront ciblées en fonction des données croisées qui permettent d'identifier ses goûts, en 2 mots : Big Brother!