Données personnelles

16 mai 2018 17:12; Act: 16.05.2018 22:08 Print

Zuckerberg va rencontrer les eurodéputés

Le patron de Facebook a accepté de se rendre lui-même au Parlement européen pour dialoguer à propos de la protection des données personnelles.

storybild

Mark Zuckerberg a déjà dû répondre aux élus américains. (photo: AFP/Saul Loeb)

Sur ce sujet

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a accepté de rencontrer à Bruxelles des eurodéputés qui réclamaient sa venue pour s'expliquer sur l'utilisation des données personnelles de ses millions d'utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica, a annoncé mercredi le Parlement européen. M. Zuckerberg «sera à Bruxelles dès que possible, j'espère dès la semaine prochaine» pour y rencontrer entre autres les présidents des différents groupes au Parlement, a expliqué le président des eurodéputés, Antonio Tajani.

Cette rencontre se tiendra à huis clos au cours d'une «conférence des présidents» qui se tient traditionnellement le jeudi, a ensuite précisé une source au Parlement. Facebook a précisé que la rencontre au Parlement européen serait l'occasion de «dialoguer, écouter leurs points de vue et de montrer les mesures» prises par le géant d'Internet «pour mieux protéger la vie privée». «Nos citoyens méritent une explication complète et détaillée. Je salue la décision de M. Zuckerberg d'apparaître en personne devant les représentants de 500 millions d'Européens. C'est un pas dans la bonne direction vers le rétablissement de la confiance», a souligné M. Tajani.

M. Tajani avait invité le PDG de Facebook à venir s'exprimer devant les eurodéputés dès le 20 mars et l'éclatement du scandale Cambridge Analytica, du nom de la société qui a exploité à leur insu les données de dizaines de millions d'utilisateurs de Facebook. Mais Mark Zuckerberg, qui a été entendu pendant dix heures par les élus américains le mois dernier, avait dans un premier temps proposé que ce soit un vice-président qui se présente devant les eurodéputés. Facebook est aussi accusé, comme Twitter et Google, d'avoir laissé proliférer des interférences russes destinées à manipuler l'opinion publique pendant cette même campagne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gege56 le 17.05.2018 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une rencontre à « huis clos »... on nous cache encore des choses ?

  • torolkozo le 16.05.2018 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les rencontrer ne veut pas dire qu'il va enfin agir bien au contraire !!!

  • Andreus le 18.05.2018 07:20 Report dénoncer ce commentaire

    On s'etonne seulement maintenant du desastre cause par ce type d'application. Le plus etonnant, ce sont tous les utilisateurs qui de facon puerile, viennent en permanence completer leur page avec tout ce qu'il font. Soumission librement consentie ...

Les derniers commentaires

  • à tout ceux qui n'ont rien à cacher le 18.05.2018 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    Continuez à lui fournir vos données, il sait quoi en faire pour gagner des sous! ...

  • Andreus le 18.05.2018 07:20 Report dénoncer ce commentaire

    On s'etonne seulement maintenant du desastre cause par ce type d'application. Le plus etonnant, ce sont tous les utilisateurs qui de facon puerile, viennent en permanence completer leur page avec tout ce qu'il font. Soumission librement consentie ...

  • Low Rider le 17.05.2018 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux États-Unis, il a été obligé de se présenter et de s'expliquer très clairement aux questions posées, chez nous il a accepté.... de venir rencontrer les eurodéputés.... tout est dit.

  • Gege56 le 17.05.2018 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une rencontre à « huis clos »... on nous cache encore des choses ?

  • torolkozo le 16.05.2018 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les rencontrer ne veut pas dire qu'il va enfin agir bien au contraire !!!