Google au Luxembourg

30 octobre 2014 07:30; Act: 30.10.2014 09:24 Print

On peut s'opposer aux images de Street View

LUXEMBOURG - Cinq années de bataille ont été nécessaires pour permettre à Google de diffuser le service Street View au Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Il aura fallu cinq ans à Google pour pourvoir diffuser son service Street View au Luxembourg. «Ça a effectivement été long, mais nous avons fini par trouver une solution satisfaisante, les différents points de conflit ont été levés», a indiqué Gérard Lommel, le président de la Commission nationale pour la protection des données (CNPD), auprès de L’essentiel.

Après avoir pris ses photos, en 2009, Google a demandé à les diffuser sur Internet. Mais les autorités luxembourgeoises se sont montrées réticentes, car l’utilisation du service «allait à l’encontre de l’article 30 de la loi de 2002 sur la protection des données», garantissant un droit d’opposition. Le texte prévoyait le droit pour chaque citoyen de ne pas voir sa photo, ou celle de son lieu d’habitation, diffusé publiquement. Or, Google voulait publier les images des maisons et immeubles sans possibilité de les faire retirer de son site.

Un dispositif de floutage

Le système de captation de Google posait aussi problème. En 2010, les autorités de protection des données de différents pays se sont rendu compte que Google, «en plus des photos, enregistrait aussi des données personnelles (adresses mail et mots de passe) via les réseaux wi-fi», reprend Gérard Lommel. La firme a été condamnée pour cela dans certains pays, et avait reçu un avertissement et une mise en demeure de la part du Luxembourg.

Puis en 2012, une autorité administrative suisse avait imposé à Google d’améliorer son système de floutage des visages et des plaques d’immatriculation, jusqu’à présent réalisé de manière automatique donc d’une fiabilité discutable. Les autres pays européens, dont le Grand-Duché, avaient alors exigé les mêmes garanties que les autorités helvétiques. Pendant cette période, «l’inaction de Google» sur la question du droit d’opposition, selon les mots de Gérard Lommel, avait «conduit à geler les discussions entre les deux parties». Elles ont pu reprendre «au printemps dernier», lorsque la firme de Mountain View a accepté de prévoir un dispositif de floutage.

De nouvelles photos en 2015

«Les utilisateurs peuvent exiger que leur façade, leur porte d’entrée ou encore leur jardin ne soit pas visible depuis Street View». Pour cela, il leur suffit de remplir un formulaire depuis Street View ou d’en faire la demande à la CNPD depuis le site Internet ou par courrier. L’accord avec Google prévoit aussi que «les prises de vue soient annoncées publiquement à l’avance, afin que les personnes puissent ne pas figurer sur les photos».

À noter que le géant du web devra refaire sa banque d’image, qui date pour l’essentiel de 2009 au Luxembourg. «Les voitures de Google ont prévu de revenir dans le pays au printemps ou au début de l’été 2015».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Les steaks !!! le 30.10.2014 10:50 Report dénoncer ce commentaire

    Dans quelques minutes 50 commentaires de gens se plaignant d'atteinte à leur vie privée. Je vous rassure par avance... on s'en fout de votre vie privée. Tout comme votre Facebook, votre instagram et votre twitter. On s'en fout !!! Vous n'avez jamais eu quelque chose d'intéressant à cacher de toute façon. Le rues sont publiques tout comme cette page commentaires de l'essentiel.

  • Alain le 30.10.2014 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    pour le droit a l'opposition, le gouvernement part du principe que tout le monde connais Google street view. Ce n'est largement pas le cas, qui défendra leur droit? Ce serait plutôt à ceux qui sont d'accord de donner leur autorisation! Pas d'autorisation, alors floutage automatique.

  • Francky le 30.10.2014 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ça va relancer le marché de rénovation de façade.

Les derniers commentaires

  • anne le 31.10.2014 07:19 Report dénoncer ce commentaire

    porte ouverte aux cambrioleurs pour bien planifier leur coup, c'est absolument dégueulasse de faire ca sans demander la permission au préalable

    • Porte ouverte à la co.... le 31.10.2014 09:37 Report dénoncer ce commentaire

      C vrai que les cambrioleurs ont attendu Google street pour planifier?!?!

  • Les steaks le 30.10.2014 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    @Micas Pas mal de personnes se fichent de votre vie privé. Non tout le monde ne va pas regarder dans votre jardin. Il n'y a rien d'intéressant. Les gens normaux vont aller sur google street pour aller voir à quoi ressemble un quartier en "Général", pas pour aller voir ce que le voisin ou ses amis ou collègues sont en train de cacher. Si quelqu'un a envie de regarder votre vie privée elle n'a pas besoin de google street, votre Facebook et votre étalage sans gêne suffira. Certaines personnes ont tendance à surestimer ce qui se passe dans leur vie. Moi, et beaucoup d'autres "ON" s'en fout !!!

    • K.A. le 31.10.2014 03:05 Report dénoncer ce commentaire

      Je partage votre opinion Mr les steaks ! Commencez par nettoyer vos facebooks !

  • Bernard SAMSON le 30.10.2014 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    pour ma part je me suis retrouvé en photo sur street view avec mon amie lorsque nous étions en terrasse d'un café où nous avons nos habitudes et nous avons cela poilant. Nous n'avons pas été offusqués.

  • au travail le 30.10.2014 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    chérie, qui est l'homme nu par la fenêtre de la chambre?

    • Georgette le 30.10.2014 13:45 Report dénoncer ce commentaire

      C'est toi chéri, ne te reconnais tu pas? En fait il s'agit d'un enregistrement de Google Street il y a une semaine!

  • pas de probs le 30.10.2014 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    il n y a pas de violation de vie privé car votre vie ou vas et viens n est pas filmé. Si vous habitez sur une route tout le monde peut voir votre maison et c est du domaine public. Ils ne filment pas le nom sur la boite aux lettres...