Brevet déposé

25 mai 2015 13:53; Act: 25.05.2015 14:02 Print

Google planche sur des jouets intelligents

Google a déposé un brevet aux États-Unis pour des jouets intelligents qui prennent en considération la présence humaine dans une pièce et peuvent commander les appareils électroniques à la demande.

storybild

Le jouet est censé pouvoir écouter, tourner la tête pour établir un «contact visuel», comprendre ce qu'on lui dit. (photo: US Patent and Trademark Office)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Sur le dessin compris dans le brevet publié par le bureau qui accorde les brevets (US Patent and trademark office), on peut voir ce qui ressemble à des jouets en forme de lapin et d'ours en peluche avec des micros intégrés dans les oreilles, des caméras dans les yeux, des hauts-parleurs dans la bouche et un moteur dans le cou.

Le jouet est censé pouvoir écouter, tourner la tête pour établir un «contact visuel», comprendre ce qu'on lui dit et y répondre par des phrases pré-enregistrées. Les jouets pourraient par ailleurs communiquer avec des appareils électroniques par le biais de technologies sans fil comme le Wi-Fi ou le Bluetooth, et pourraient potentiellement jouer de la musique ou lancer le film qu'un enfant, ou un adulte, leur demanderait.

Reconnaissance faciale

Le brevet, publié jeudi, évoque notamment la possibilité de se servir de ce genre de jouet comme d'une «télécommande intelligente» qui pourrait centraliser la gestion de l'ensemble des appareils d'un foyer. «L'appareil anthropomorphe peut être une poupée ou un jouet qui ressemble à un humain, un animal, une créature mythique ou un objet inanimé», indique le brevet.

Ce genre de jouet intelligent pourrait également comprendre une fonction de reconnaissance faciale, qui permettrait d'accéder à des profils en ligne avec des préférences personnalisées. Richard Wayne DeVaul et Daniel Aminzade sont les inventeurs de ce jouet breveté au bénéfice de Google.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sergioluxo le 29.05.2015 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Mais ne savez vous pas qui est Sergueï Brin et Larry Page? Ces jeunes qui ont inventés Google dans un garage. Celui qui vous dit Silicone Vallee où Wall Street, il faut remuer ses méninges. Et ça vous donne froid dans le dos.

  • eul6ced le 26.05.2015 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et on nous asperge de produits chimiques avec les chemtrails.....David Vincent les à vu !!!! nan mais faut arreter !!!

  • Philou le 25.05.2015 22:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce qui est "intelligent" (jouets, compteurs d'électricité tels que prévus à Luxbg) sert surtout à stocker les données des consommateurs à des fins mercantiles - méfiez-vous !!

Les derniers commentaires

  • sergioluxo le 29.05.2015 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Mais ne savez vous pas qui est Sergueï Brin et Larry Page? Ces jeunes qui ont inventés Google dans un garage. Celui qui vous dit Silicone Vallee où Wall Street, il faut remuer ses méninges. Et ça vous donne froid dans le dos.

  • bizarre le 27.05.2015 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    bizarre cette boîte quand même. Ils souhaitent construire des villes, des voitures, ils s'intéressent à la génétique humaine. Pourquoi ? Quel but ?

  • Ou va le monde le 26.05.2015 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo "Philou" exact... Bientôt ils conterons le nombre de fois où on fait "pipi" où les minutes que les enfants passent à utiliser l'un où l'autre jouet sois-disant intelligent !!! Vive la (non)protection des données...!!!... :-(((

  • eul6ced le 26.05.2015 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et on nous asperge de produits chimiques avec les chemtrails.....David Vincent les à vu !!!! nan mais faut arreter !!!

  • Philou le 25.05.2015 22:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce qui est "intelligent" (jouets, compteurs d'électricité tels que prévus à Luxbg) sert surtout à stocker les données des consommateurs à des fins mercantiles - méfiez-vous !!