Science fiction?

30 octobre 2014 11:22; Act: 30.10.2014 11:58 Print

Google veut aider à détecter le cancer

Le géant du Net mise sérieusement sur la santé. Dernier projet en date: diagnostiquer des maladies avant qu’elles ne se déclarent, grâce aux nanotechnologies.

storybild

Détecter le cancer avant que la maladie ne se déclare, Google veut y croire. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Ça ressemble à de la science-fiction. Google travaille sur des particules 2000 fois plus petites qu’une cellule sanguine qui seraient capables de mesurer les changements précurseurs d’une maladie, a révélé «Les Échos». Concrètement, elles seraient «conçues pour repérer un type particulier de cellules, comme les cellules tumorales, et s’y fixer», explique la société californienne. «Un objet connecté équipé de capteurs spéciaux» sera ensuite chargé de collecter les données afin d’«aider les médecins à détecter les maladies dès leurs prémices».

Google X, laboratoire chargé des projets «spéciaux», espère appliquer cette technologie pour le diagnostic de
cancers, de crises cardiaques ou d’accidents vasculaires cérébraux. Le projet n’en est toutefois qu’à un «stade de développement très précoce et pourrait prendre une dizaine d’années». La firme indique qu’elle cherche des partenaires, notamment pour réaliser des essais cliniques.

L’incursion du géant du web dans le domaine de la santé pose des questions éthiques. Patrick Couvreur, prof de pharmacie à l’Uni de Paris-Sud, s’est interrogé, mercredi sur France Inter, au sujet de la confidentialité des données personnelles.

(L'essentiel / reg )