En France en 2016

14 décembre 2016 14:35; Act: 14.12.2016 14:50 Print

L'Euro et Pokémon en tête des recherches Google

Le géant américain a publié mercredi son classement annuel des termes les plus recherchés sur son moteur de recherche en 2016.

storybild

L'Euro a suscité la curiosité des internautes français. (photo: DR)

Sur ce sujet

L'Euro de football et le jeu Pokemon Go ont été les plus recherchés devant le Tour de France, les Jeux Olympiques de Rio et l'élection américaine. Ils remplacent Charlie Hebdo et les attentats de Paris, qui avaient été les recherches d'actualité les plus «marquantes» de 2015, tant en France que dans le reste du monde. Le vainqueur de la présidentielle américaine Donald Trump est la personnalité politique qui a suscité le plus de requêtes sur le moteur de recherche, devant Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron François Hollande et Hillary Clinton.

La célébrité la plus recherchée a été Kim Kardashian, devant Céline Dion et le spécialiste français de la téléréalité, Jeremstar. Parmi les acteurs, c'est Benoit Magimel qui arrive en tête, avec plusieurs films et sa participation à la série de Netflix «Marseille», devant Virginie Efira et Jean-Paul Belmondo. Le milieu de l'équipe de France de football Antoine Griezmann est le sportif qui a suscité le plus d'intérêt avec ses exploits pendant l'Euro 2016, devant Serge Aurier et Dimitri Payet. Le présentateur de W9 Bertrand Chameroy, le chroniqueur de «Touche pas à mon poste» Gilles Verdez et Camille Lou de «Danse avec les stars» ont été les personnalités télé les plus recherchées.

Le classement Google permet aussi de savoir quelles questions se sont posés les Français. En 2016, ils ont principalement demandé à Google «Comment télécharger Pokémon go» ou «Comment voter à la primaire de droite». Parmi les définitions les plus recherchées, les internautes se sont interrogés sur les mots «empathie», «bipolaire», et «pragmatique».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.