Nouveauté sur la Toile

28 février 2014 08:39; Act: 28.02.2014 08:54 Print

Google Maps permet de suivre les ours polaires

Le géant américain d'Internet a annoncé jeudi, avoir ajouté une nouvelle fonctionnalité à ses services de cartographie en ligne.

Explication de cette démarche (en anglais)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Des membres de Google Maps se sont joints à l'association de défense des ours polaires Polar Bears International pour s'aventurer à Churchill, dans l'extrême nord du Canada (État du Manitoba), à la fin de l'an dernier, et prendre des clichés de ces animaux en train d'attendre le gel des eaux de la baie d'Hudson.

Les ours polaires se déplacent dans la toundra et la banquise à la recherche de nourriture et de partenaires. Mais même là-bas, Google n'a pu observer que quelques-uns de ces ours polaires, menacés par le réchauffement des températures qui altère l'environnement glacé dont ils dépendent. «Le projet montre davantage que des images d'ours en peluche», a expliqué la directrice générale de Polar Bears International, Krista Wright, dans un message publié sur le blog de Google. «Pour comprendre le réchauffement climatique et son impact sur les ours polaires, il faut des références à la fois régionales et mondiales», a-t-elle fait valoir.

Outre la possibilité pour les utilisateurs de Google Maps d'observer depuis leur canapé ces ours dans leur environnement naturel, les images et données récoltées servent à mesurer les effets du changement climatique sur les animaux dans cette zone, selon Mme Wright. Des appareils photos panoramiques - également utilisés par Google pour photographier les rues - ont été montés sur une «camionnette à toundra», permettant de se déplacer sans risquer d'être attaqué par des carnivores. Google avait déjà ajouté à sa cartographie en ligne des clichés de la forêt tropicale brésilienne ou des îles Galapagos, ainsi que des images de montagne en haute altitude autant que sous-marines.

(L'essentiel/AFP)