Fatigue des yeux

21 mai 2014 15:00; Act: 21.05.2014 17:41 Print

Porter des Google Glass n'est pas sans risques

Le port prolongé des lunettes connectées pourrait fatiguer les yeux, a mis en garde Google.

storybild

Certains utilisateurs des Google Glass pensent qu'il faudrait une mise en garde pour les utiliser. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Certains premiers testeurs des Google Glass avaient déjà fait état de problèmes de maux de tête lors de l'utilisation des lunettes connectées de Google. Alors que celles-ci viennent d'être commercialisées aussi auprès du grand public aux États-Unis, un expert apporte son avis sur la question. Le docteur Eli Peli, un spécialiste en optométrie de Harvard et consultant de Google, a en effet expliqué au site BetaBeat que les lunettes connectées de Google pouvaient, dans certains cas, causer des problèmes de fatigue oculaire.

Cela est dû à la position de l'écran, placé dans l'angle supérieur droit de l'appareil pour ne pas interférer avec le champ visuel de son utilisateur, note-t-il. «Les seules personnes qui regardent longtemps vers le haut sont certains professionnels comme les électriciens et les peintres», a déclaré le spécialiste. «La plupart d'entre nous regardons droit ou vers le bas. C'est bien connu vers le haut c'est moins confortable».

Besoin d'une mise en garde?

«Ce ne sont pas des maux de tête, c'est davantage un inconfort des muscles des yeux», précise-t-il. «Quand quelqu'un achète une nouvelle paire de lunettes ou commence à les porter pour la première fois, il y a toujours un temps d'adaptation. Il en va de même avec les Google Glass», a quant à lui souligné un porte-parole du géant du web. «Comme nous l'indiquons dans notre centre d'aide, les Google Glass sont conçues pour des micro-interactions, et non pour regarder à l'écran des films sans fin ou pour lire "Guerre et Paix"».

Chris Barrett, l'un des premiers évangélistes des Google Glass, qui a depuis abandonné le produit, a déclaré au site Cnet que les lunettes connectées devraient être accompagnées d'une mise en garde. Cette dernière devrait indiquer qu'en cas de mal de tête, il faut limiter leur utilisation.

(L'essentiel/ man)