Téléphonie mobile

11 janvier 2017 13:43; Act: 11.01.2017 17:43 Print

L'assistant virtuel de Samsung s'appellera Bixby

Le géant sud-coréen du mobile a laissé fuiter sur son site web le nom du futur assistant personnel intelligent que devrait embarquer le smartphone Galaxy S8.

storybild

Bixby fait partie des options disponibles, montre une capture d'écran. (Sammobile)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Après Siri sur iOS, Google Now sur Android, Cortana chez Microsoft, Google Assistant sur les smartphones Pixel de Google, ou encore Alexa chez Amazon, un nouvel assistant virtuel doté de reconnaissance vocale devrait bientôt faire son apparition, en attendant encore Viki chez Nokia... Baptisé Bixby, son existence et son nom ont été confirmés accidentellement (ou pas) sur l'une des pages du site web de Samsung consacrée au système de paiement sans contact Samsung Pay, a repéré le site spécialisé Sammobile.

Une capture d'écran montre que Bixby fait partie de l'une des options pour effectuer une transaction, dans ce cas en utilisant simplement la voix. On imagine qu'il sera ainsi possible de dire «Bixby, envoie 20 euros à Albert» par exemple pour que l'argent soit viré sur le compte d'un ami. La capture d'écran montre également la présence de Samsung Pay Mini, un service qui devrait être un équivalent de PayPal pour les paiements en ligne depuis un smartphone.

Ces nouveautés devraient être intégrées dans le prochain smartphone haut de gamme de Samsung, le Galaxy S8. D'après les rumeurs, ce dernier pourrait ne pas être dévoilé au Mobile World Congress de Barcelone, fin février, comme c'est habituellement le cas pour les nouveaux terminaux porte-étendard de la marque. Son lancement serait repoussé pour ne pas répéter l'erreur de sortir un appareil affecté par une erreur de fabrication, comme ce fut le cas avec le Galaxy Note 7 en 2016.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 11.01.2017 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Un robot est un assistant personnel ??? N'importe quoi !

Les derniers commentaires

  • RamBo le 11.01.2017 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Un robot est un assistant personnel ??? N'importe quoi !