Téléphonie

13 avril 2017 08:50; Act: 13.04.2017 10:04 Print

Les précommandes du Galaxy S8 marchent bien

L'avenir du futur bijou du groupe coréen s'annonce prometteur. Ses précommandes ont dépassé celles de son prédécesseur, le S7.

storybild

«Le retour initial des précommandes, qui ont commencé dans plusieurs endroits de la planète, montre qu'elles ont été meilleures que prévu», a indiqué le chef de la division mobile de Samsung, Koh Dong-jin. (photo: AFP/kim Hong-ji)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Les précommandes pour le Galaxy S8, le nouveau smartphone haut de gamme du fabricant sud-coréen, ont dépassé celles de son prédécesseur, le S7, a déclaré jeudi le chef de la division mobile Koh Dong-jin. Une situation qui suggère que les problèmes techniques du Note 7 n'ont pas détourné les clients de la marque.

Avec le S8, qui sera commercialisé en Corée du Sud, aux États-Unis et au Canada le 21 avril et le 28 avril au Luxembourg, Samsung espère relancer ses ventes de smartphones (téléphones intelligents) après le retrait du Note 7. Le nouvel appareil a été bien accueilli et certains analystes estiment que Samsung pourrait enregistrer des ventes annuelles records.

«C'est encore un peu tôt, mais le retour initial des précommandes, qui ont commencé dans plusieurs endroits de la planète, montre qu'elles ont été meilleures que prévu», a dit Koh, lors d'un point presse. Le S8 est le premier appareil de la gamme des Galaxy à disposer d'un protocole de contrôle de sécurité afin d'éviter les problèmes de surchauffe du Note 7, a-t-il ajouté.

Un écran incurvé de 6,2 pouces

Les analystes estiment que Samsung devrait réaliser le meilleur bénéfice trimestriel de son histoire sur la période avril-juin, grâce à de fortes ventes du S8 et à un solide marché des mémoires, qui devrait générer un chiffre d'affaires record.

Le S8 est doté d'un écran incurvé de 6,2 pouces (15,75 cm), le plus grand à ce jour pour un appareil haut de gamme de Samsung, et le second de 5,8 pouces.

Koh Dong-jin a également déclaré que Samsung comptait sur le S8 pour relancer ses ventes en Chine où le constructeur ne figure plus parmi les cinq premiers vendeurs de smartphones en raison de la concurrence des acteurs locaux comme Huawei Technologies Co Ltd.

(L'essentiel/ats)